jeudi 15 décembre 2016

Lhasa "La marée haute"



Pouarff, le vendredi soir, un truc bizarre, une euphorie accablée à lâcher, beaucoup plus qu'un samedi soir qui ne sert à rien.. une marée haute se dessine, le cœur n'a pas eu assez de tout, et pour éviter de dresser un bilan hebdo je plonge avec des artistes qui me causent, ma tète est pleine, une envie de me klaxonner la gueule et me morfondre ou me confondre, j'ai fais mon sport, j'ai torché les matins finger in the loco, j'ai fait le bon citoyen, va quand même falloir éponger le boxon.
Des cuivres au fond en sourdine, la contrebasse contrebalance ma docilité, le timbre lacrymal, le flot des peaux danse avec la mélodie du piano. De la dentelle lumineuse vers des bois opaques, des étendues bavardes.
La route chante quand je m'en vais de la grande ville, puis se tut et disparait, noire départementale qui me parle plus que toutes les autres filles d'asphalte. C'est vendredi, demain je pourrais cuver dans mon cageot.
Les champs alentours sont à plein bouillon, ça va chier et écumer sur les battures, des chansons ravageuses en boucle vont défiler.



Le vendredi soir c'est marée haute.


Lhasa 2003 « La marée haute »





21 commentaires:

sorgual a dit…

Ca colle magnifiquement à ton très beau texte, oui cet entre deux où l'on sent que l'on peut plonger ou se redresser, se morfondre ou s'éveiller, se poser ou se bouger... cette renaissance qui est parfois une petite mort.
Lhasa nous manque. Putain de crabe.

Everett W. Gilles a dit…

Marée haute ? Il est temps de sortir de l'eau. En fait non, j'y vais là plutôt.
Charlu en bon citoyen, c'est une image qui va m'accompagner toute la journée !

Audrey Songeval a dit…

J'aime un peu moins que Cormier (une production que je trouve qui en fait trop). Mais ça ne me dérangerait pas d'en écouter tout un album, cela dit. Bien agréable.

Till a dit…

Yeah Charlu, beau choix Lhassa.
Cet album est plutôt mélancolique, par contre La Llorona me file une pêche d'enfer, et prend aux tripes.

charlu a dit…

Yes Till, suis d'accord, le dernier chez Constellation est un gouffre à franchir.

Audrey, cet album là est bizarre, anglais français espagnol.. mais bizarrement ça passe .. j'essaye d'envoyer

Sorg, c'est toujours en funambule le vendredi soir.. hésiter de quel côté basculer. Une autre dimension pour moi.

Evrett, Jekyl et Hide, c'est un combat que je règle le vendredi soir..et sur mon vélo ;D

Bertrand Saby a dit…

Bientôt 7 ans qu'elle nous aura quitté... :(

Chris a dit…

J'ai découvert il y a quelques années ces beaux albums, c'est pour un vendredi aux antipodes du mien mais il se rapproche plus de ma réalité. ..;)

Everett W. Gilles a dit…

Hey Cha, j'ai envoyé hier à Jimmy mon post pour samedi et pourtant ... tu verras.

Keith Michards a dit…

Chanson magnifique mais un poil mélancolique pour entamer un weekend de folie !
Parallèlement, on peut se dire qu'elle sert de tremplin à ce qui nous attend demain.
Ce groupe est vraiment un OMNI (objet musical non identifié)

charlu a dit…

Bienvenu Bertrand.. oui en effet, je pense aussi à Vic Chesnutt.. rapport à Constellation.

Chris ses 3 albums sont vraiment très différents..celui-ci est peut être le plus easy ?

ah merde Evrett, tu m'fais flipper..ou pas... t'as essayé le vélo .. oups le pédalo.. tu es Jekyl..ou l'autre ? Lhasa ??

Plutôt trampoline que tremplin Kif.. sauter un peu tous les jours et sortir du rond le vendredi soir. Du coup le samedi j'ai le cul ds l'gazon..mais shhuutt ;D

Jimmy Jimi a dit…

Lhasa, trop d'émotions, je ne sais pas quoi écrire.

El Norton a dit…

Lhasa, c'est pour moi une énigme. Beaucoup de personnes ayant des goûts proches des miens adorent, mais ça ne l'a jamais fait totalement pour ma part.
Je reconnais un potentiel, mais quelque chose m'empêche d'accéder, d'entrer dans l'émotion.

charlu a dit…

deux extrêmes Elno et Jim.. j'imagine toujours le jour où l'on pourrait se retrouver autour d'un feu à débattre après moult binouz... le séminaire des bloggeuses et bloggeurs fous.

Pascal Georges a dit…

De suite embarqué (ré)...
pff... que c'est bon un peu de musique...
THX de m'avoir ré-engagé sur cette artiste, à peine trois secondes et hop... magique

Joe Fracas a dit…

Ah joli! Lhasa ok!

Alexandre G a dit…

Outch, je bloque sur la voix. Dommage la musique est pas mal. Désolé !

Bastien Etienne a dit…

Comme un mélange entre Brassens et Cesária Évora. J'aime beaucoup.
Etonnant, plus que de la mélancolie, j'y surtout beaucoup de sensualité ! Sûrement du à la place de la contrebasse dont on est pas habitué.

Association d'idée, après être passé chez Devant Hantoss avec son jazz manouche et avec ton titre de chanson française, ça m'a inspiré Les petits bâteau de pêche de Brassens. Cadeau : http://www.ina.fr/video/I04078343

Devant Hantoss a dit…

Je te lis, j'écoute la belle et regrettée dame. Dans ces cas là, si tu ne peux venir au bar, alors les copains et moi, on débarque avec les bouteilles et on vient parler du bon temps avec toi. Rien que l'idée que ta maison est entouré de champs, et là bas, mais, mais, mais ce n'est pas ce que tu peins souvent? Oui, me dis tu, oui. On oublie presque que tu as la bouteille à la main.

Sadaya a dit…

C'est si beau...
Mort dans l'âme...

msmary a dit…

Probablement un de mes albums preferees ...

msmary a dit…

Oh zut, le correcteur ... Albums preferEs, bien sur!