jeudi 22 décembre 2016

Kate Bush 1979



Surement j'ai du avoir des yeux émerveillés quand j'ai entendu « Wuthering heights » la première fois à la radio, l'étincelle. Du haut de mes 10 ans je venais de tomber amoureux, avec frissons pâmoison et chair de poule etc etc. Qu'est ce que c'est beau un amour improbable, virtuel et impossible à 10 ans. Je me suis bien rendu compte avec « Don't give up » qu'il fallait que je cède ma place gentillement sans lutter..ppffff.

 
Il n'empêche, ma première mission bibliothèque fut alors de me procurer cette chanson, ce vinyl pour lire et voir, pour répondre comme une lettre d'amour impossible posée là dans les bacs au beau milieu d'une foule insipide. Quel choc, en fait « Wuthering heights » n'était pas la plus belle chanson de l'album. « The man with the child in his eyes » à tomber, les envolées lyriques de « Oh to be in love », l'intro merveilleuse « Moving », l'étrangeté magnifique de « Strange phenomena », l'espièglerie délicate et reggae de « Them heavy people », le bouleversant finish « The kick inside ».....
 

Et puis l'aboutissement, la cassette audio en personne avec elle dedans et dessus accrochée à son cerf-volant asiatique. Quelle fille... !! .. Objet dégotté dans le supermarché du coin, avec l'étiquette du distributeur Fame.
Dans les crédits : « much thanks and love to Dave Gilmour.. ».. ah tiens donc, encore un concurrent...une trahison, moi j'adore son groupe à Gilmour. Qu'à cela ne tienne, mon walkman chauffera et tournera comme une élipse intergalactique, comme le saxophone fou de sa belle deuxième chanson « Saxophone song ». Jusqu'à pas d'heure je rêvais, et me demandais qui pouvait bien être cet homme aux yeux d'enfant.. trop d'amoureux autour de Kate Bush, je me suis isolé avec cette bande chrome que je possède encore, que je viens de ressortir après la découverte de son triple album live qui vient de sortir, extra, même si aucune chanson de « The Kick Inside » ne figure sur ce disque inattendu.

C'est surement du haut de mes 10 ans qu'est né cette affection sans borne pour ce premier album indétrônable.

Kate Bush 1979 « The Kick Inside » label : EMI
2016 "Before the Dawn"


6 commentaires:

Chris a dit…

Une artiste qui a su rester au top!
Je n'ai pas encore eu l'occasion de découvrir ce live mais il parait qu'il est bien...
"Wuthering heights", un véritable classique qui procure toujours la même émotion...

charlu a dit…

Je sais pas quoi penser du live.. tu me diras ;D

Mylène Gauthier a dit…

J'ai pas écouté encore le live... j'écoute encore Ariel sans me fatiguer. Merciiiiiiiiii! Joyeuses fêtes les amis.

Mylène Gauthier a dit…

Arial! Hic!

Keith Michards a dit…

Je devais être un peu plus vieux que toi, mais je suis aussi tombé amoureux de la belle Kate. De passage à Londres, je m'étais acheté des photos d'elle que je conservais précieusement dans mon porte-feuille.
J'ai connu le même émoi avec Stevie Nicks, Joan Jett, Amy Winehouse, Tarja Turunen…
Noyeux Jojoyel !!!

charlu a dit…

Ah oui on avait discuté d'arial, celui que j'aime le moins ;D Le dernier studio m'avait par contre beaucoup plu. Ce live à l'air très théâtral.

Kif ton porte feuille doit être bourré à craquer ;D Ok pour Stevie Nicks..je crois bien que j'ai eu Sade moi, mais c'est une autre histoire..

Trop tard, mais bon Noël :D