jeudi 15 décembre 2016

Le tour de l'île Leclerc/Cormier



Jeudi 15/12 : Effort : La chanson parfaite que l'on écoute le jeudi soir, au moment où l'on effectue ce footing habdomadaire qui nous donne bonne conscience.


Tous les jeudis, j'ai rencard avec mon pays, impossible de dissocier le sport la nature.. des décennies que je pédale comme un âne dans la campagne. Je travail pas les jeudis, le matin je chevauche ma bécane et je pars 3 ou 4 heures à arpenter mes vallées, mes collines, tous les chemins alentours, avec l'impression de mériter tous ces paysages. Mon sport, ma purge, ma communion, et quelquefois le dimanche aussi quand supporter l'inutile, le difficile devient trop lourd. Toutes les saisons, toutes les couleurs, toutes les brumes et canicules, mille fois je pars retrouver les sous-bois et les grandes plaines, c'est beau comme Chartres, c'est haut, c'est propre, il y a au loin les flèches chartraines et celle de mon village à quelques champs de là, je guette que tout ça ne devienne pas un dépotoir.. sous un nuage, près d'un court d'eau, c'est mon berceau, mon pays et mon vélo.

C'est comme faire le tour d'une île, tous les fleuves se touchent, seules les terres sont séparées, tout est île. La Voise où je vis se jette dans l'Eure où je suis né, tous les courts d'eau se rejoignent, aval du confluent de l'Avre qui part je jeter dans la Seine, lamer, l'océan, le Saint-Laurent, une idée de voyage quand je erre dans ma campagne à suivre tous les courts d'eau, faire le tour d'une île grande ou petite, avec mon vélo.
Avant de chevaucher ma bécane, j'écoute « Le tour de l'île » , l'hymne d'un coin, d'une nature, juste avant d'aller rencontrer le mien. Seul façon de faire du sport.



Je vous laisse, il est 9h, c'est jeudi, j'ai rendez-vous avec ma belle, je pars en chier pour elle.


« Le tour de l'île » Félix Leclerc 1975/ Louis-Jean Courmier 2014



22 commentaires:

Sadaya a dit…

C'est beau comme histoire d'amour, tu me donnes envie de chercher mon coin de nature aussi...

sorgual a dit…

Magique, j'en ressortirai presque mon vélo, moi qui n'aime pas en faire.

Till a dit…

Côté musique je passe...en courant.

Côté vélo je te suis, enfin j'essaie, vas pas trop vite hein.
Pour le coup, le vélo ou la course c'est un truc pour l'introspection. Finalement on aurait pu mélanger les thèmes.

Alexandre G a dit…

Sympathique la chanson... Sans plus pour moi.
Mais je me retrouve à 10000% dans ton texte. Mes parents habitent dans un petit coin de campagne en bords de Loire. Et c'est magnifique, ces collines, ces vallées, ces champs, ces chemins et ces forêts que j'ai arpentés dans tous les sens, à vélo ou en courant, mais aussi à mobylette quand j'étais plus jeune. Sport + nature, je te suis complètement là-dedans. Et la musique y a sa place, ça m'est arrivé de partir courir avec un album en repeat juste pour découvrir ledit album.

La brume sur la Loire, les manoirs perdus dans les collines et les châteaux en ruines, c'est beau, et ton texte m'évoque mon petit coin de verdure à moi avec beaucoup d'émotion.
Rien que pour ça, merci !

charlu a dit…

Tu repars quand dans ton coin Sadayadlakichedanlfourno ? J'ai découvert Metz et la Moselle l'année dernière.. pas dégueux .. magnifique même.

Un truc magique le vélo Sorg, ma came.. allez, viens on va manger qq plaines.

charlu a dit…

Cette chanons là aurait pu faire introspection, madeleine..dimanche et vendredi.. t'as raison Till..à devenir fou ce jeu.

Alex, je connais aussi un peu les bords de Loire, des vacances d'enfance sur l'île d'or d'Amboise..et les quais d'Orléans où je vais souvent.. il me plait bien ce coin de Touraine, avec des grosse côtes pour monter sur les plateaux des vignes :D
Par contre l'écoute c'est avant.. jamais pendant, j'aime trop écouter les bruits partout, forets, plaines.. c'est mes 3h de silence avec un air qui trotte dans la tète.

Chris a dit…

Mais oui la Lorraine n'est pas si mal Charlu. ..;)
Sinon la chanson, je me la reserverais pour un autre moment que le sport. ..c'est le nouveau chanteur québécois à la mode, c'est ça ? ;)

Jimmy Jimi a dit…

Fais gaffe de ne pas renverser Michel Drucker! Désolé, c'est la première image qui me vient.

charlu a dit…

Je sais pas si il est à la mode.. j'ai demandé à mon fournisseur outre atlantique ;D

:D ... ça risque pas Djim, moi c'est du VTT ;D

Keith Michards a dit…

Si je comprends bien, tu es aussi sportif que Churchill : no sport !!!!
Parce qu'un footing au rythme de Félix Leclerc, t'es pas rendu au bout !!! :-D
Le choix de cette chanson est suffisamment original pour être signalé !

Pascal Georges a dit…

En vélo, avec ce brin d'intemporel...
je me dis pourquoi pas ?
après tout on n'est pas obligés de faire la course, mais pédaler tranggggquilllees !
à +

Pascal Georges a dit…

:)

Everett W. Gilles a dit…

Quel texte mon Cha !
Par contre au bout de quelques secondes j'ai remplacé l'écoute de ton morceau par le Feelies que Dev m'a mis dans la tête. Si ça te va pas tu vois avec lui ...

charlu a dit…

Tkt Evrett, du Glenn ça va si ça t'va.. ça se pédale aussi du Feelies.

Kif, c'est pour ça que j'aime bien quand jsuis pas rendu..que ça dure. Puis avec Leclerc c'est toujours perdu dans la forêt.

Jamais la course Pax, suis toujours en solo..d'ailleurs mon entourage me réclame un gps ou un truc au bras pour savoir où l'on est.. histoire qu'un jour je me fasse pas bouffer par les sangliers si je me prends un arbre. Y'a qq coins isolés qu'on est pas des masses à connaitre. La nature me pousse a me faire du mal, ya des fois c'est assez trash.

Bastien Etienne a dit…

Etonnant de voir l'environnement musical de chacun à l'effort. Ceux qui se concentrent sur la rythme, leur corps et les autres qui préfèrent contempler ce qui els entoure. Charmante description que les rives du St Laurent, on en rêverait presque !

Sadaya a dit…

Bah là à part pour les fêtes ou quelques occasions pour se faire tâter la couenne par la famille et les aminches, pas de rapatriement prévu!
Ravie que mon coin t'ait plu!!! C'est beau Metz...
Sinon j'ai pu enfin écouter la chanson, et ah qu'elle est bien écrite, Charluminairesdansuncoinsombre!

Everett W. Gilles a dit…

Yesss et quand Glenn et Bill sont dans le même bateau ...

Audrey Songeval a dit…

J'aurai mis le temps mais, vraiment, c'est un choix magnifique (bon, pas trop dans le thème peut-être). Je voulais vraiment être disponible pour écouter le morceau (au travail, ça ne le faisait pas). Et j'ai bien fait.
Une découverte comme ça, j'en veux plus souvent. :) Et puis le français quand il est bien chanté comme ça, cela remue, cela flotte, ça tournoie doucement; J'aime beaucoup.

charlu a dit…

On pourrait arrêter les joggeurs dans un parc, y'aurait que des sons différents.

Sad, tu sais que je me suis fait taper là bas..je disais Metz au lieu de Mess :D .. j'ai refoutu une baffe en disant eh les mecs..on dit pas Biariss ;D

Je suis d'accord Audrey, sans jouer les vieux bougons, c'est quand même étonnant d'entendre un phrasé aussi pur, articulation etc etc au Québec, c'est pas une critique pour eux au contraire, c'est plutôt ici. C'est une chanson qui me transperce depuis qq décennies.

Sadaya a dit…

Hahaha t'es un SAGOUIN de première!

El Norton a dit…

Joli choix. Je ne connais pas. Ton texte embellis ce titre et ce choix.

Devant Hantoss a dit…

Comment tu fais pour me faire chialer, presque (sûrement le Bourgueil 2015), sur ce thème... Tu pédales la dessus? Je te crois pas!! Et au fait, tu peins quand alors?