lundi 4 janvier 2016

William Basinski 2015



 
Joseph Mallord en pleine mer s'accroche en haut du mat d'un rafiot tourmenté pour boire en plein déluge la neige lui fouaillant le visage.... saisir l'instant de sa mémoire nourrie pour laisser s'échouer sur le lin le ciel celtique en fureur.
Et le soleil disparu, tel l'ours mythique, pénètre la toile.


William Basinski 2015 « The Deluge » label : temporary residence

 

 

4 commentaires:

Chris a dit…

Encore une belle découverte en perspective!!
J'en profite pour te souhaiter une bonne année Charlu!! :)

charlu a dit…

Merci la Bidule, tous mes vœux à toi aussi.
Je suis en train de replonger instrumentaux ambiants, en attendant les premières nouveautés ;D

Francky 01 a dit…

Salut mon charlu et BONNE ANNÉE !!!! En espérant que 2016 soit remplie d'amour, d'espérance, de bonheur, de Tolérance....de découvertes artistiques (musique, film, BD....) !!
Il doit être pas mal ce William Basinski mais, comme pour le Terry Reid, le dossier était vide dans ma box. Peut être un p'tit problème de transfert. Mais ce n'est pas grave.
A + amigos@@

charlu a dit…

Coucou Franky, à mon tour je te transmets tous mes vœux pour la nouvelle année. C'est presque récurent comme problème les fichiers vides..je comprends pas, sauf peut être qu'à un moment ça se vide, ou alors y'en a un qui supprime tout ??
Les premiers ont les fichiers puis d'un seul coup hop plus rien. Peut être Chris ou qqun d'autre peut te transférer à nouveau ?? ;D

à très vite... pis désolé, pas de bilan cette année encore, j'ai encore zappé la pop moderne ;D