lundi 11 janvier 2016

David Bowie 2016




Une nouvelle semaine commence. Depuis plusieurs jours, j'avais pris l'habitude d'aller faire un tour chez Laurette, il fallait que je me change les idées, malgré ces basses pressions et cette envie de ne pas y aller.
Rien de tel qu'une nouveauté, la grande modernité immuable d'un jeunot génial, un alibi à vouloir ne pas espérer une autre planète.


7h40 à Montparnasse et le premier pas hebdomadaire sur le quai, « Blackstar » débute sous la voute de béton gris clair, je pense alors à Tom Yorke et Robert Wyatt, c'est parti pour le grand voyage, le charbon cuivré commence à diffuser dans mon ciboulot vaseux.
« 'Tis a pity... » me transcende et me chahute dans le métro, juste le temps de descendre Place d'Italie. Dehors le gris est devenu anthracite, crachin, on est cinglé par les rafales, il se passe un truc, le son est une pure merveille, tout m'emporte, je chancelle.
C'est « Lazarus » qui va finir ma course lente sous les éléments exaspérés. Cuivres et basse me font ralentir le pas, histoire de narguer ma pointeuse.

Je suis bourré d'énergie, quelles chansons, peut être ce sont elles qui m'ont fouettées le visage depuis que je suis descendu du train. Je suis fantastiquement réveillé, je jubile et garde la suite pour le retour de ce soir, exalté.

Je range mon casque, je prépare le café, je suis seul dans ce laboratoire centenaire. « I'm a black star » résonne encore, ça va être génial ça, j'imagine après plusieurs écoutes. Les autres vont bientôt arriver, le café diffuse son doux bruit habituel, j'allume mon ordi .. puis internet........

David Bowie 2016 « Blackstar » label : Iso/Columbia/Sony

33 commentaires:

Till a dit…

J'écoute Blackstar en boucle depuis une semaine. Moi aussi j'ai pensé à Thom Yorke et je me suis emballé pour ce disque, pour ce nouveau virage, pour cette ambiance, et je me suis dit évidemment ce n'est pas le meilleur album de Bowie mais il a fait tellement de fois son meilleur album par la passé, comment pourrait-il en être autrement ? Alors pas le meilleur, j'enfonce une porte ouverte, mais un disque épatant quand même, un Bowie qui se pointe là où je ne l'attendais pas sauf que, Bowie à force, on devrait savoir qu'il n'est jamais là où on l'attend. Donc toute la semaine je me suis enthousiasmé à chaque nouvelle écoute. Et ce matin j'ai pleuré. C'est con la vie.

Sadaya a dit…

On a voulu l'acheter vendredi, mais pas le temps, partie remise...
Le choc ce matin, le ventre crevé, entendre les conneries au boulot et ne pas savoir gérer le chagrin et la colère...
Rentrer à la maison avec l'album... Le goût posthume...

Audrey Songeval a dit…

On se moque qu'un disque soit me meilleur ou pas. Surtout quand on a eu presque 50 ans de carrières. Ce qui compte, c'est qu'un type qui a tant fait pour la musique puisse trouver la force, l'envie, le plaisir de faire un disque si possible inspiré. Je n'ai pas encore écouté le disque, mais je préfère effectivement un Bowie,un Macca, un Dylan voire Neil Young qui ne gèrent pas des rentes mais continue d'explorer ou de chercher à ses surprendre (un peu moins vrai pour Macca).

Lire ta chronique en ayant appris la nouvelle ce matin, ça fait bizarre. Et elle est bien ta chronique. Au contraire, elle sera mieux que tout ceux qui la ponderont après.

Je crois que c'est la première fois que le décès d'un artiste me choque autant. J'avais ses dernières photos en tête, vraiment l'image d'un type vivant, qui veut avancer. Et bam... Le gouffre. Pourtant, le nom, Blackstar, c'était un indice. Mais comme on nous avait fait le coup la dernière fois sur sa maladie... Jamais je n'aurai imaginé entendre la nouvelle...

Mais se dire que Bowie aura créé jusqu'au bout est quelque chose qui me bouleverse et que je trouve très beau. Certains diront "timing parfait". Mais moi, c'est l'image d'un type qui aura cherché à vivre sa musique jusqu'au bout qui me parait parfait. Un artiste dont on n'aura même pas à juger dans la décrépitude de l'âge.

Chris a dit…

Très belle chronique qui va avec les commentaires qui me réchauffent le cœur...je ne sais pas pourquoi mais je suis très triste, ça m'arrive rarement d'être autant touchée par la disparition d'un artiste...
Cet après-midi j'ai acheté "Blackstar"...

Tourscher Jonathan a dit…

Joli papier, super album mais la peine est forte. Je sais pas ajouter

Jeepeedee a dit…

J'ai écouté l'album samedi soir, un peu en dilettante, me disant que j'avais tout le temps de m'en imprégner. Un point de détail (?) m'a turlupiné : cette débauche de saxophone plaintif, pas vraiment à la pointe de la modernité, ni dans le ton de l'album.
Et puis ce matin j'ai compris. Le jeune David Jones jouait du saxophone, entre autres talents, c'est lui qu'on entend pleurer à côté de l'Artiste.

Carl a dit…

...Écouté l'album à quelques reprises avant d'apprendre la nouvelle. Ça change tout. Impossible de l'écouter de la même façon maintenant. Et les clips sont hallucinants, aussi.
Il a plus ou moins mis en scène sa sortie... Avec un art, une élégance... troublant!

msmary a dit…

Tu ecris tjours aussi bien.


charlu a dit…

Merciiii.
C'est une chose bizarre cette sortie, cette pochette, omniprésence du saxo, son instrument en feu d'artifice.. comme un cadeau d'adieu. Oui peut importe qu'il soit bon ou pas, y'a tellement d'artiste qui finissent à la ramasse.. hors là, il se trouve que ce disque est fantastique, époustouflant... qui rappelle un peu plein de choses de sa carrière.. "Earthling" pour la 4, "White tie.." pour "'Tis..".. bref, il va faire mal cet album, et surtout il va falloir trouver la force pour l'enlever de la platine.

Vincent Lamusiqueapapa a dit…

Très beau papier. Très beau disque. Beau départ, mais départ quand même. C'était Bowie : http://lamusiqueapapa.blogspot.fr/2016/01/cetait-beau-oui-david-bowie.html

Devant Hantoss a dit…

Beau, mais chez toi c'est une habitude. Nous sommes donc nombreux à avoir tenté d'écrire un témoignage à la hauteur du monsieur. Plein artiste. J'espère qu'il rejoindra les piliers en B de la musique populaire que sont les Beatles, Beach Boys, Bacharach, Byrds & Big Star.... B comme Bowie

charlu a dit…

Yes Vince, j'ai vu ton premier billet chez toi, y'aura toujours une écoute avant et après. D'ailleurs j'ai repris le court de mon écoute, et les 3 premières m'éclatent la tète.. celles que j'ai écouté lundi matin. Va falloir que j'homogénéise l'ensemble.

Tonio.. il est déjà pillier depuis belle lurette.. et puis BB ça compte pas..y'a 2 B :DD

Mary.. merci de ton passage fidèle ;D je crois bien que tu as été le premier comm ici en 2007.. et en plus tu connais bien ce labo centenaire.

charlu a dit…

Djeep, la présence généreuse du saxo, c'est un truc auquel j'ai pensé tout de suite, sans imaginer l'impact à suivre. Sur "Black Tie White Noise", c'est le cas aussi..me souviens plus si c'est lui qui jouait.
Audrey, d'accord avec toi, jamais aucun signe de décrépitude .. ah si, la parenthèse Macca ;D. bon d'accord.. mais j'aurai mis aussi Dylan et Young.. une ligne de conduite ferme, mais sans explorer énormément (sauf pour Macca ;D. Bowie, c'est le type même du jamais le même disque.. quasi.

charlu a dit…

Merci Till.. me suis complètement emballé aussi. On verra dans quelques années la richesse de cet album, même si les émotions vont être faussées.
Perso ma pièce centrale c'est "Aladdin Sane".. pour "Aladdin Sane" justement et "Lady Grinning soul" avec les cascades de piano de Mike Garson... comme sur "Outside".

charlu a dit…

Chris.. Sad-T . j'aurai fait pareil en mode posthume. D'ailleurs ce midi, j'ai pécho "Tonight".. un que j'avais pas ;D

Audrey Songeval a dit…

Tu parles de Outside. Je trouve que c'est son dernier Grand album. Un peu trop long, un peu too much. Mais le disque m'emporte plus que tous ceux qu'il aura fait après. Disons que Outside, c'est Bowie qui veut montrer qu'il en a sous le pieds quand il s'en donne de la peine... Et effectivement, cette surenchère avec les cascades de piano, on est complètement "Outside" de ce monde.

Moi, hier, j'ai mis Station to Station. J'avais besoin d'un album avec un souffle immense, qu'il m'aspire entièrement. Et ce soir, je crois que je mettrais Black Tie White Noise. Plus léger et plus funcky (et meilleur que Let's Dance et assez sous-estimé, je trouve). En fait j'ai pas envie d'écouter les débuts. Ecouter des disques qui puisse encore me surpendre. Peut-être Heaten ou même The Nexte Day. Et comme ça, je sais qu'il m'en restera encore un à écouter après, quand je me procurerai enfin Blackstar...

Alexandre G a dit…

Tu auras pu le "vivre" cet album, ça fait plaisir de lire ton papier. De même qu'Etienne, a qui j'avais conseillé l'album et qui l'a écouté seul au casque, tard la nuit... Moi je l'ai écouté dans de bonnes conditions, en ne faisant rien d'autres, avant son triste décès, et j'ai été très impressionné.... J'y ai personnellement entendu une BO de SF littéraire à la "Dune"... Et je l'ai vécu tel quel, un voyage spatial, inquiétant et foisonnant de démesure à la fois.

charlu a dit…

En fait, comme en règle générale, je lâche prise dans les 80's. c'est pour ça que je n'avais pas "Tonight". "Black Tie.." est vraiment dans ma vision, la grande reprise des affaires.. à partir de là, j'aime quasi tout, surtout "Earthling" et je me souviens du papier chez Alex et Tienou ;D J'adore les chansons "Survive" et "Seven".. Me suis mangé Aladdin ce soir :(.. (biz à Evrett)
Alex, c'est terrible ces moments d'écoute à chacun, le contexte, la lumière, l'humeur.. les chroniques sont impressionnistes.

charlu a dit…

Je cause trop vite.. survive, seven, c'est pas sur earthling hein ;D, on dirait quand je me relis.
J'écoute beaucoup "Hours", "Heaven" et "Reality", supers disks, on peut pas rester en permanence ds l'expérimentation révolutionnaire.. surtout sur 40 ans, sont excellents.

Chris a dit…

Ben moi aujourd'hui j'ai "bêtement" écouté quelques compiles que j'avais...:)
Et "Blackstar" bien sûr, c'est si beau...sinon mes préférés sont "Outside", "Earthlings", "Black Tie..." et la trilogie berlinoise mais c'est uniquement parce que ce sont ceux que je connais le mieux....mais les autres des 90s ne sont pas mal quand même...

Audrey Songeval a dit…

Hours , Heaten 'er Reality sont des disques que j'ai le plus écouté mais parce que je n'ai pas eu le temps d'en faire le tour. Comme ils sont moins bons, il faut plus de temps. Maids en mélangeant les trois, on fait un grand album.
Pour Macca, j'ai été injuste, il a continué d'oser des trucs. Mais je trouve qu'à son âge, il pourrait prendre enfin plus de risque. Par exemple oser un album de vraie pop baroque avec un orchestre (au llieu d'écrire un autre oratorio).

Deamain je récoute The Next Day. J'ai l'impression que ce disque m'échappe. Je n'arrive pas à m'en imprégner. Faut dire que je n'ai plus le même temps pour la musique. Ou que je veux écouter trop de disques...

Everett W. Gilles a dit…

Je suis venu te (re)dire que j'ai adoré ton texte !
Je ne suis pas trop fan de Blackstar mais on s'en tape Bowie a tous les droits, c'est la classe qui veut ça.



Je suis aussi venu te dire que les journalistes d'Uncut (meilleur mag rock sur terre, c'est anglais mais on dirait que c'est américain...) on listé les 200 meilleurs albums rock de l'histoire et devine qui qu'a gagné ? Un indice : tu le détestes !
La bise Cha, faut pas qu'on a'arrête de déconner quoi ...

charlu a dit…

N'importe quoi !! encore des angliches qui kiffent les biquettes !! un mystère ce truc.. y'a surement un amerloque dans l'équipe ;D

Devant Hantoss a dit…

Mais, mais, mais... charlu, kess ki blok avec ce Mozart de la pop moderne... toi si sensible. Hein?

Devant Hantoss a dit…

Du coup je me suis abonnés... Et je dois me trouver le FÉVRIER pour avoir la liste, oui je suis un compulsif de liste.... En attendant j'ai troué le ou un lien qui nous propose de jouer..

http://www.listchallenges.com/uncut-magazines-200-greatest-albums-of-all-time

pas de souci l'arbre Boys qui cache la forêt Beatles, pratiquement tous leurs albums dans le top, forcément. faudra bien un jour que je m'y mette....

Everett W. Gilles a dit…

Yo Dev, here you go :
http://www25.zippyshare.com/v/r4yW3jNR/file.html
J'aime bien le ton de ce mag, où ailleurs trouver des mecs qui s'extasient sur Mark Mulcahy, hein, où ??

charlu a dit…

Mais oui, c'est chiant ce truc.. yarrive pô, yarrive pô.. si ça s'trouve, dans une autre vie, j'ai failli me noyer en surfant !! ;D

Le problème avec Uncut ou Mojo, je nippe que dalle en anglais... la honte. Je sais même pas si dans Pet y'a des bons textes :DD
Le Mojo version traduite n'a pas duré longtemps. Vais aller yeuter qd même.
Yo

Everett W. Gilles a dit…

Bah y a aussi de très belles photos sur Uncut ...


Ah et pis j'ai envie d'y revenir, (ré)essayes-un qu'une : Caroline, No

charlu a dit…

Tu vas m'la niquer la Caroline.. j'ai trop le Fleetwood en tète :D déjà j'ai morflé sur Surf it up à cause de Tonio !! ..bon, ok, mais faut pas qu'il y ait la tronche de Wilson sur la vidéo.. :o

Audrey Songeval a dit…

Sinon, tu peux essayer par la petite porte avec le frère, Dennis Wilson et son Pacific Ocean Blue, un disque très court, magnifique et peut-être plus Westcoast.

charlu a dit…

bah bizarrement ce disk là est passé tranquille.. le frérot Wilson, quoiqu'en disent les journaux d'alors à l'air de bien se tenir musicalement.
Je repense à BB et mes symtomes..je supporte pas écouter non plus les Animal Collective.. tout ça doit venir des chœurs, des vocals , un truc genre tralala télétubies..(qu'on sent un tout petit peu dans Dennis..mais soft en mode camé) le même phénomène qui me fait reculer des Silver Mt Zion.. depuis qu'ils cartonnent au tralala. ;D

Audrey Songeval a dit…

Et les High Llamas?

charlu a dit…

Bof.. bien, normal, mais sans plus :D pourtant.... bien mais ouaih, normal.