mercredi 11 novembre 2015

PAIN-NOIR



 
Puisque nous sommes à écouter les talents de par ici, je viens juste, après l'envergure des Chatterton, de tomber sur l'intimité d'un clermontois.
Pain-Noir est une belle poésie, des mots, de délicates chansons à séduire n'importe quelle bougonnerie. Il est fort à parier qu'il ne verra miette de son pain blanc qui devrait cuir de nos horizons graminées. Les artistes à la géométrie hexagonale semblent être condamnés à rester une espèce endémique. La perméabilité n'a de tolérance que pour des M.Farmer, C.Aznavour... eh bien pour la peine, je me le garde pour moi, comme si j'étais le seul à l'écouter, gardons donc précieusement cette belle couleur délicate, cet instant rare.

 
Cet album est une proximité folle, chaque chanson est illustrée à l'intérieur par une photo ancienne en noir et blanc, comme un témoignage personnel, la tendresse d'un pétrin talqué, le croquant d'un pavé de froment, celui qui pousse de l'autre côté de ce petit jardin tendre et privé. C'est un air de petit village reculé beau à s'y accrocher définitivement, ce bourg attachant que tout le monde déserte. C'est la bande son d'une vie qui va lentement qui se déguste.
 

Je foule des arpents de limon évidés et shoote dans les silex des lopins qui me narguent et me disent qu'on ne vivra pas vieux, même si nos corps sont amoureux. Le seul moment heureux, c'est cet instant là.

Pain-Noir, c'est François-Régis Croisier, il vient de St Augustine et du label formidable Kütü folk. Le groupe n'est plus, lui a tout écrit, tout composé et presque tout joué sur cet album confidentiel. J'ai beaucoup aimé leur deux albums, je suis complètement sous le charme de celui là.. « PAIN-NOIR ».

PAIN-NOIR 2015 « Pain-Noir » label : tomboy lab / sony




Mille mercis Echiré pour ce beau cadeau.

4 commentaires:

Chris a dit…

Oh celui-là aussi il parait qu'il est génial, et j'avais pas réussi à le trouver...:)

charlu a dit…

Mais oui, absolument génial.. bouge pas :D

Nicolas CHARLES a dit…

Un bel alum et une belle voix masculine dont je ne sais toujours pas si elle est involontairement solide ou volontairement fragile. La retenue avec son histoire de barrage m'a fait immédiatement pensé à la série télé Les Revenants (dont la BO est quand même signée par Mogwai).
Grande découverte pour moi !

charlu a dit…

C'est vrai que la voix est atypique.. j'ai trouvé un autre auvergnat dont les vocalises sont encore plus nébuleuses.. à suivre.
Ceci dit, le collectif Kütü folk est une mine qui commence à se disperser, à polliniser.
J'ai plus écouté Mogwai que regardé la série :D.. mais j'avoue, on s'y croirait