mercredi 29 avril 2015

Centenaire / NLF3 2014




Deux similitudes du terroir sont apparues l’an passé sans qu’on y prête plus d’intérêt que cela.
Centenaire, NLF3.. deux trios parisiens qui œuvrent dans le rock-math aux allures de Krautrock .
Deux groupes à écouter dans la foulée..et quelle foulée !! une marche sportive, musclée et soutenue. Centenaire, c’est un mélange de Jazzy Child, Orval Carlos Sibelius et Domotic. Clapping music donc. « Somewhere Safe » est rigoureux, comme une discipline des King Crimson avec une pincée de Barett, une bande son pour injecter du carburant et calibrer les enceintes, un son énergétique à dévorer des sentes labourés. C’est tonique comme ElectricElectric ou Battles avec en plus une voix monocorde. Tout est charpenté par une rythmique qui donne la pulsation qu’il faut garder à tout prix. Le synthé hurle et la guitare oxygène. Centenaire est un match math tonique absolument excitant, à condition d’être préparé physiquement. C’est un orage qui vrombit, un larsen psyché avec devant ce batteur fou comme un lièvre à suivre. Le souffle.


NLF 3, moins sport, autant math, plus dansant, travaille son rock comme une sculpture de glaise épaisse. La basse et le clavier embarquent tout le reste. « Pink Renaissance » est construit méticuleusement avec puissance et adrénaline, un groupe soudé comme Centenaire, une perfection sonore et physique. C’est un monde fantastique et synthétique à l’électricité indispensable. Constructif, moderne et abstrait juste ce qu’il faut. « Three dance » par exemple est une étourdissante danse entre les rebondissements de Mike Oldfield et la construction de Robert Fripp.


Il faut prendre son souffle pour écouter ces deux brûlots..ou le reprendre, ils sont tous de par ici, ils jouent mathématiquement avec force et intelligence, les pochettes auraient pu se croiser en palette, sortis presque en même temps, ce sont deux comètes sonores hexagonales qui auraient méritées plus de visibilité.
Centenaire 2014 « Somewhere Safe » label : clapping music
NLF3 2014 “Pink Renaissance” label : prohibited.

2 commentaires:

Chris a dit…

NLF3, ça me dit quelque chose...ne viennent-ils pas d'un autre groupe (avant?)
Je ne crois pas avoir déjà écouté par contre, merci pour les découvertes...;)

charlu a dit…

Autant Centenaire est un ensemble de plein d'entités parallèles, NLF3, y'a juste Fabrice Laureau alias Don Nino .
Les albums précédents des deux groupes sont pas mal aussi.