jeudi 2 avril 2015

Elliott Murphy 2015



 
Un bon de quarante ans pour un lifting lacrymal et émouvant, c'est la nouvelle apparition d'Elliott Murphy complètement chez lui, ajoutant une pièce de plus à sa discographie gigantesque.
Les émotions à travers le fish eyes sont troublante, à la manière des deux dernières apparitions de John Fay. La voix d'ailleurs est assez proche, comme celle de Dylan avec quelques poussées Bowie et une classe absolue.
 
Orgue, mellotron, violons, tout est fait pour que la dimension d'un chef d'œuvre revisité nous donne l'envie d'y retourner, en passant par un paquet d'opus incontournables d'Elliott Murphy.
« Aquashow deconstruted » juste pour revivre et rêver à nouveau son premier album de 1973, tout comme l'avoue amoureusement Jeepee.


Elliott Murphy 2015 « Aquashow deconstructed » label : Raven

11 commentaires:

PidGi a dit…

Mais... Mais... C'est énorme !!! Comment a-t-il p u passer à la trape ??? Merci pour cette belle découverte d'un grand 70's

Devant Hantoss a dit…

Une occasion de s'y recoller, notre looser flamboyant à nous, Elliott, nous on t'aime

charlu a dit…

C'est clair.. ai sauté sur l'ocass, histoire de manger, de déguster une nouvelle version, un certain rafraichissement d'une période que j'aime pourtant énormément.. les 70's.
Quand on prend un an dans les dents ou les guiboles.... ça compte :D

charlu a dit…

Et bienvenu ici PJ ;D

PidGi a dit…

hey hey !! merci pour tous ces blogs :)
j'ai déjà promis à Jimmy Jimi de commenter davantage les chroniques.
Et promis, je prendrai le temps d'étayer à chaque fois que vous m'emmenez vers de nouvelles musiques !!

charlu a dit…

Chiche !!!! mais Pidgi !! c'est rapport à Polly Jean ??

tkt, je suis un cancre en comm voisinage ..c'est pas bien mais j'y peux rien, y'a des vides et un planning serré ..mais j'essaye détenir le cap..

Everett W. Gilles a dit…

Yo !
Je suis fan ab-so-lu du mec jusqu'à Nightlights, après je n'y arrive pas.
J'ai écouté celui-ci, j'y suis pas vraiment arrivé ... c'est moi ou quoi ?

PidGi a dit…

PidGi pour PG mes initiales ;)
Polly Jean Harvey, ce ne serait pas plutôt PiJay ?

Quand a Elliott Murphy j'ai écouté en boucle son "Aqua-splash" et "Stories From America" (avec un Mick Taylor sur "Rock Ballad") et si je reconnais un certain talent avec tout plein d'harmonica, guitare sèche et jolies mélodies 70's, je dois admettre que ça s'essouffle sur la longueur... Et ouais... Après un véritable émerveillement durant toute une journée, j'en ai (un peu vite) fait le tour..
N'en demeure pas moins cette étonnante reprise du "Heroes" de Bowie à visionner ici pour un petit moment de bonheur : https://www.youtube.com/watch?v=tu0unvTi1Gg&spfreload=10
A++

Joe Fracas a dit…

Ouais! J'ai comparé chez moi...si vous voulez y faire un tour...
http://fracas64.eklablog.com/

PidGi a dit…

Merci Fracas pour la chronique sur ton blog (et pour les derniers posts sur le Velvet : je les ai lu à chaque parution !!)

charlu a dit…

bordel..jchui à la bourre de réponse..

Ouaih Evrett, jcrois bien qu'c'est toi.. ou alors c'est moi..

Ok PiDji.. moi quand je parle de Polly Jean, je dis PiDji.. merci pour le lien. J'ai pas beaucoup de recul pour voir si le disk va s'essouffler.. c'est vraiment un flash de première écoute, et plus encore à la deuxième.

Vais voir ça Frac.. merci pour le complément.

Eh sans dec, "Aquashow"..quel chef d'œuvre...