lundi 19 janvier 2015

Benjamin Clementine



Être passé à côté de Benjamin Clementine en 2014 à cause de ma frilosité à écouter des Ep est ma punition. La première note de « Winston Churchill 's boy » me ravage le cerveau.
La suite fut dans la lignée du même uppercut dans les rotules, des baffes dans les guiboles, des coups de boule dans le bide que cette note là.

 
Il est impossible de dire de quelle décennie il provient, ni s'il est un album de jazz, de gospel, de rap, de classique, de soul, de pop ou de chansons, juste un constat d'une œuvre strictement envoûtée par son talent, le don du chant et de l'écriture. Il transperce par son énergie et l'on reste happé devant une telle volonté à vouloir s'exprimer, comme s'il fallait survivre à tout prix.
Ce piano chanteur en complainte urbaine est une blessure folle qui ne guérira jamais à force de vouloir qu'elle ne se referme pas.
Dans ce brouhaha généralisé où il est difficile de produire quelque chose de neuf, « At least for now » arrive comme un sursaut d'identité, un soubresaut d'originalité cinglé d'une identité artistique époustouflante.
 

« Adios » est renversant, comme un prog classique sentimental, avec des rebondissements, une voix de tète et de ténor, la voix Hendrix de l'Axis bold as love quand Clementine parle aux anges.
A la première écoute de cet objet émotionnel non calibré, j'ai immédiatement été envahi par NinaSimone épousant Antony, avec le coffre, l'envergure baroque et dandy de Rover. Et en plus, la pochette est sublime.
 

Il va falloir que je lâche du leste quant à l'écoute de Ep, à cette fâcheuse tendance de penser qu'il ne s'agit que d'un essai pour voir si..
J'ai pris l'énergie folle, l'ambition, la générosité et l' envergure de Benjamin Clementine.

Benjamin Clementine 2014 « At Least For Now » label : behind / barclay

10 commentaires:

Vincent Lamusiqueapapa a dit…

Magnifique disque !!!

Devant Hantoss a dit…

Cri du coeur d'un chronicoeur de Eric Naulleau (Grand fan de Graham Parker, le Eric, mais j'y reviendrai plus tard) il avait placé une graine d'envie en moi avec son enthousiasme, mais c'est la tiennen qui fera office d'engrais et d'arrosage. Je prends donc et avec les post de Jimmy, et l'hiver, je me demande si il n'y aurait pas un besoin de supplément d'âme... Merci

Devant Hantoss a dit…

Je t'ai envoyé le dernier Asaf Avidan, car évident que c'est toi qui en parlera bien (pour ton ego, je n'ai pas écrit le mieux ;-) )

charlu a dit…

Un supplément d'âme, c'est clair, va falloir trouver une injection brûlante pour une lente combustion .. ceci dit ce disque là m'a bien éclairci les idées.

Eh en parlant d'entrain reboosteur, ça provient de toi Nata ??

Devant Hantoss a dit…

Nata?? Non, ça ne me parle pas?? C'est de quoi donc?

Francky 01 a dit…

MON premier album made in 2015, et quel album !!
Excellent, éclectique, inclassable....et terriblement poétique, rempli de "soul" et de groove. Un supplément d'âme ??? C'est peut être bien ça.
De plus, la pochette est terrible, autant au niveau graphique que des références envers Magritte, peintre que j'adore !!!
Mille fois MERCI !!!
A + amigos, passeur-passionné !!!

charlu a dit…

Bon ce n'est toi c'est donc... c'est un album que j'aime beaucoup NATA LOVES YOU in ze box.

Merci Franky, moi aussi ce disque m'étourdit.. je le passe tt le temps. Je me demandais justement s'il s'gissait d'une sortie 2015. malgré le crédit 2014 de lapochette.
Justement lap ochette, tu remaqueras que Clementine tient une pomme :D

Biz les p'tits gars

Tourscher Jonathan a dit…

J'aime beaucoup, magnifique découverte pour moi. Et oui, j'y retrouve Nina aussi.

PS: Une chronique sans glaise et autres boues qui engluent, t'es sur que tout roule Cman?

Mylène Gauthier a dit…

J'ai le cœur qui a manqué une marche. Enfin de la chair autour de l'os. Merci.

charlu a dit…

Quoi ça Tman.. tu veux d'la purée ?? nan sans dec, ce mec m'a donné du beaume au cœur.. terrible et pourtant c'est pas gai :D

J'étais sûr que tu allais trébucher Mimi, c'est pas possible autrement. La générosité du gars, son expression entièrement vouée à s'exprimer est un bel hommage à son talent et aux auditeurs résistants. Je suis encore étonné qu'il ait rencontré de belles critiques des médias... enfin..avant cet album. Biz