mardi 27 janvier 2015

Astrïd



Toujours du son muet, l'absence de mot comme thérapie de quelques ondes hivernales misanthropes.
C'est un apaisement total, la définition parfaite du bucolique, d'un classique qu'on appelle néo, de l'acoustique paradisiaque plaqué sur le sol des vaches ou un poil plus haut.
 

Double basse, clarinettes, metallophone, harmonium, kalimba, violons, guitare et charango, crumar et piano. Une peuplade d'instruments pour chanter un paysage en attente, une impression troublante de contemplation absolue sans fioriture aucune.
Astrïd sur ce chef d'œuvre là, c'est Cyril Sesq, Vanina Andréani, Yan Ros, Guillaume Pervieux, Guillaume Wickel, Fabien Canetto.


Les instants sont délayés dans l'alcôve intime d'un horizon improbable. C'est une introspection exceptionnelle quand on aime se fondre dans un macrocosme nocturne, ou un microcosme perdu au beau milieu de la journée. Tout défile à la vitesse que l'on veut. Tout s'enfile dans les cellules et les cavités perdues. Chaque endroit est bon pour se réfugier, la délicatesse étendue est un révélateur du talent de chaque musicien.

« & » est un album que j'affectionne intimement, campagnard ou champêtre, beau comme du Rachel's.
Arbouse recordings est une destination particulière, Rodez par chez nous, un catalogue extraordinaire à travers lequel ils font parler les pierres, les roches ancestrales. J'avais chéri Astrïd en 2003 avec « Music for ».
Depuis, le groupe est passé chez Rune Grammofon, pour plus d'expérimentations. (« High Blues »2012).

Nous sommes en 2008, « & » sort dans la confidence la plus émouvante, un double album, deux heures et quart d'imprudence méditative, un rêve, une partance dans les méandres de sanglots heureux. Ça divague dans le hamac, ça ruine l'affliction et ravage les préoccupations anxieuses, c'est un abandon aux émotions sourdes et solitaires.

Dans mon rayonnage musical, « & » d'Astrïd est une pièce vitale.




Astrïd 2008 « & » label : arbouse


7 commentaires:

Sb a dit…

encore un chouette truc. Merci.

J'ai cru voir chez toi le Gemma Ray mais c'est trop tôt non? ptêtre un jour...

charlu a dit…

trop content de te fzaire découvrir qqchose Esb.. j'arrive pas à suivre chez toi ;D..même si je chope qq neo classique. Faut me pardonner l'absence de comm.

J'avais perdu le fil du labelArbouse, jusqu'au travail sur Erik Satie.

Bon, c'est quoi Gemma Ray ??

Sb a dit…

Gemma Ray? Une chanteuse comme tu les aimes... le feu sous la glace.

Sb a dit…

ah je viens de lire que c'est Howe Gelb que l'on entend sur le duo du premier morceau.

Quand je dis qu'elle aurait sa place chez toi au coin du feu...

Starsailor a dit…

Charlu, je n'arrive pas à dénicher ce Astrïd, épuisé chez Arbouse, puis-je me permettre de te demander une version digitale ? merci !

charlu a dit…

bien entendu Star.. juste besoin d'une adresse mail ;D

Starsailor a dit…

je t'ai envoyé un mail que tu n'as pas eu visiblement... starless@neuf.fr
merci !