dimanche 4 mai 2014

Dick Annegarn 2014



On reste chez Tôt ou Tard et on change de génération. Depuis 1997 il est hébergé sous ces tuiles là, introduit par Mathieu Boogaerts, pour une résurrection éclairée et irréversible. Avant, je ne connaissais que sa « Mireille » ou « Bruxelles ».

Sept albums plus tard, Dick arrive avec « Vélo va » sous des airs poétiques poignants, lumineux et enivrants.
Acoustique, avec des idées d'instruments pour chaque chanson, xylo, harpe.. jamais je n'ai autant été embarqué par un tel bal poétique, un manège de tendresse et d'émotion. Les mots sont étourdissants, gorgés d'humanité, rien que pour « Prune », la drupe pourpre, tout s'arrête, on est suspendu à cette petite perle à noyau, une chanson pour les école buissonnières.
« Un enfant ».... et tout ça, sans parler de « Pire », celle qui transperce, met à genou et clôt l'album, cette nouvelle merveille de Dick Annegarn.
Attention, ce disque peut embellir les âmes.

Ah oui, je vous ai déjà dit que 2014 serait un grand cru de chansons d'ici et de la francophonies ?

Dick Annegarn 2014 « Vélo va » label : tôt ou tard








2 commentaires:

Chris a dit…

Eh oui, une belle année de chansons d'ici... je n'ai pas encore écouté l'album mais les quelques titres entendus sont très beaux...je ne connais qu'un album de lui, chez Tôt ou Tard, mais j'ai oublié le titre, peut-être celui de 1997 d'ailleurs, j'avais aimé son univers...

charlu a dit…

.;avec du gazon tondu sur lui ?? il a pris de la bouteille, ça devient vraiment très bon. Tu vas aimer celui là.