mardi 27 août 2013

Puhalluspello


Je suis allé à nouveau m’abriter sous la voute dentelée des marronniers grillés, avant que la lourdeur du carotène ne fasse chuter sa chevelure. L’ombre bleue noire était au rendez-vous, plus trouble encore. Roussis sous la paupière, Puhalluspello m’a raconté le orange de cette guerre perdue. Les branches violettes appelaient à l’escalade, j’ai préféré rester blotti en dessous à déguster ces cordes boisées, ces cuivres flous soufflant sur les percussions sourdes. Quelques voix fantômes sur un bruit de fond ankylosé et chamanique sont venues hanter l’alignement des troncs. Beaucoup de silence noyait le banc vert bouteille d’accordéon déglingué. Il est juste venu rompre la minuscule symphonie d’oranges acides. La chevelure est de plomb, plus pour longtemps, la Finlande s’est invitée à mes côtés toute chargée d’air frais et de senteur d’herbes sèches trempées.


Eclipse records est tombé un jour, lui aussi accablé par le poids du temps. Il a laissé cloisonner quelques opus de psychédélisme acoustiques ambiants, des univers entiers de field recordings, de circonvolutions d’instruments en filigrane. C’est engourdissant, délicatement fou, je suis en apnée cérébrale sous cette constellation sonore de feuilles cramoisies.

A travers ce rendez-vous de biologie urbaine, j’ai fait ressurgir un opus intime, sorti uniquement sur CdR en 2004 chez Eclipse-records, le label qui a vu naître Marissa Nadler, entre autre.



http://www.eclipse-records.com/catalog.html 




Puhalluspello 2004 "P"iv"ns"de" label : eclipse records

21 commentaires:

La Rouge a dit…

Arrrf! Texte magnifique encore. J'ai pris un congé de musique mais vais devoir replonger pour celle-ci.

charlu a dit…

eh eh..tu trouvera pas.. impossible, ou alors faut passer par moi ..pis comme c'est la guerre... genre glisser une chanson de Paulo en plein milieu :o

Devant Hantoss a dit…

Avec vous tous, j'aime ces promenades musicales, parfois je prends du retard ou du recul ou un chemin davantage perso... Mais ici avec Zorno, je plonge dans une descente QUEEN, pas le même talent que Paulo, mais une bonne tranche de musique populaire. Donc bien décalé par rapport aux musiques hypnotiques que tu racontes si bien...
En + tu as raison, difficile à trouver, même en chronique, tellement intimiste que bien caché!!

Devant Hantoss a dit…

... je parlai de "ton" disque, ambigu mon commentaire sans cette précision

Devant Hantoss a dit…

Ha ha ha Petit coquin qui nous l'avait mal écrit
"Puhalluspelto"
Cette fois ci j'ai mon internaute qui me l'a trouvé... Sans Paulo au milieu!!

charlu a dit…

merde..trop fort Tonio.. c'est subliminal :D
Red a rien vu j'avais pourtant prévenu :D

Je vous file cet ovni des forets urbaines.. vous me direz.
Hyper difficile à trouver celui là.. édité en CdR y'a 7 ans, sur un label disparu... à l'époque où je commandais par correspondance, comme pour Constallation et digitalis industry d'ailleurs.

Pour Queen, j'aime bien les débuts et surtout Innuendo, je sais pas pourquoi je le passe en boucle à fond.

La Rouge a dit…

Moi je ne vois qu'un seul mot de toute manière et rien d'autre. C'est subliminale ce nom.

charlu a dit…

Promis vousme dites ?? à l'écoute de ce truc vous allez me prendre pour un fada :D

Francky 01 a dit…

Intrigant ce disque.
Je suis allé sur le site de Eclipse records. Sacré label regorgeant de petites raretés, de grands artistes méconnus voir inconnus (du moins, de mes services).
J'le voudrais bien celui-ci.....Merci Charlu !!!

Sadaya a dit…

Hé ho moi aussi je veux bien phalluspelé!!

Devant Hantoss a dit…

A la première écoute je sais qu'il m'en faudra une autre. C'est comme un diamant bien caché dans sa gangue.
Je vais devoir avoir une écoute d'orfèvre!

charlu a dit…

:D .. c'était le but.. on va pas être beaucoup à l'écouter plusieurs fois..

Sb a dit…

ah tu as piqué ma curiosité... Fascinant en effet, merci!

Ça me rappelle les manifs et les occupations d'amphis nocturnes et qu'une bande d’étudiants farfelus s'amusait toujours à faire de la musique sans instruments en improvisation totale... A l'époque on avait tous les cheveux long...

Till a dit…

Mince sans ce texte je ne serais passé à côté sans croiser cet Ovni. Mais tu nous livres une vision auditive sous acide, impossible de résister à s'y brûler le tympan.

Et puis les autres, les commentaires à l'appui. Qu'est-ce que je fais ce soir ? Acide, oreille
mus
iqu
e
naked lunch
j'e

ssaie


ce







trucmerciCharlu

Till a dit…

améyapadextraialorscomanonfaitpourtenterdeterejoindredanslombreorange?

charlu a dit…

J'ai aussi eu les cheveux longs !!! à peine croyable.

Till..donne moi une adresse mail..y'a que ça comme solution pour cet ovni :D

La Rouge a dit…

Ah! Drame... Je viens d'ouvrir le dossier de Phallus et les bourses étaient vides. Tu veux bien me la remettre dans la box quand tu auras le temps. Merci. xx

Till a dit…

Yep même problème chez moi, a pu d'hallu.

charlu a dit…

oky, c'est parti... phallus hallu pour Red et Til..

La Rouge a dit…

Tu peux me le refiler celui-là Charlu. Mon dossier était vide. :(

La Rouge a dit…

Oups! Je radote... :)