samedi 5 janvier 2019

Caravan / Jefferson Airplane / Love





En panne sèche de trucs à écouter, sûrement le gris qui tape, le clair plomb du ciel qui mine, je matte la brillance des troncs et je pense aux jours précédents quand le nacre nous arrosait encore la tronche. Un dimanche d'octobre il aura fallu que la lumière de dehors viennent me tirer de mon silence dominical pour que j'aille choisir ces trois albums là. Ils n'ont jamais été rangés, ils faisaient coïncider les couleurs, je les cherche aujourd'hui ces couleurs, j'y repense et j'écoute à nouveau ces trois albums pas rangés.

La fin d'après midi calme avait éteint les arbres, tout était devenu pastel, rose, doux, une tendresse qui pourtant me susurrait la fin du silence, ces airs 70's pop rock doucement psychédélique qui allait traîner ma soirée au fil du rose qui se pâlissait.. j'ai glissé doucement sur l'incontournable à la pochette nacrée, je glisse encore et les remets en espérant une trouée, qu'un rayon pâle passe à travers. Il n'y a plus que le brun marcescent, quelques gousses cramoisies.. messe incantation je passe du vieux en pensant au passé.

Canterbury dans ses œuvres, Love 69, doux psychédélisme from Frisco..... la nuit tombe, pas l'ombre d'une rose lueur...

Jefferson Airplane 1967 « Surealistic Pillow » label : RCA
Caravan 1971 « In the Land of Gipsy and Pink » label : deram
Love 1969 « Four Sail » label : elektra




8 commentaires:

Chris a dit…

J'allais dire , thème couleur ! Je crois que je connais pas ce Love, en fait j'en suis sûre, j'ai que les 3 premiers ! 😃
Caravan c,c'est une légende du prog non ? 😉

Alexandre G a dit…

Pareil je ne connais pas ce Love ! J'essaierai de trouver le temps d'y remédier !
J'ai fait tourner pas mal de trucs ce weekend aussi, plutôt du 80's en fait : XTC, Japan, The The...
Du Flaming Lips aussi.
Et puis Merriweather Post Pavillion quand même, il me souffle toujours autant qu'il y a 10 ans ce disque

Everett W. Gilles a dit…

Bon ça reste entre nous hein mais Love, tout le monde crie au génie sur Forever Changes hé ben moi mon préféré, et de loin, c'est Four Sail. Voilà, c'était mon coming out.
La bise Cha, et que cette nouvelle année t'apporte le meilleur, à toi, ta famille et tous les loustics qui traînent dans le coin (z'ont rien de mieux à faire ? Sans déc ...)

charlu a dit…

Yes Chris, Caravan c'est le prog made in England, l'école Canterbury etc.. il est doux, soft celui là.

Alex, pas mal la set list, ça donne des idées. D'ailleurs un bail que j'ai pas écouté XTC, Partridge est un génie, et ça me sauve du son 80's qui a tendance à me refroidir. Vais me remettre du Sylvian aussi. Faudra aussi qu'on parle des Animal Collective un jour... suis tjrs resté fâché :o
Vous le file le Love ... jchu comme ça moi :D

Yep l'Evrett, ça se défend, je dis pas non, moi dans "Forever Change" c'est la chanson "Moreandagain" qui me ravage la tète, un sommet que je trouve pas ds "Four Sail"..mais bon ds l'ensemble, c'est pas faux. Et tiens puisque tu traines ici, une tape dans le dos pour te transmettre mes voeux. Biz

RanxZeVox a dit…

Et moi qui te croyais en plein McCartney ))))) Tu as bien fait d'opter pour des disques sur lesquels il se passe quelque chose. On en mange à tous les repas ou seulement les soirs de disette, c'est amer, acide, ça pique les yeux, c'est de la musique vivante qui trace sa route vers ailleurs. Je m'en ressers un buvard si ça dérange pas.

Keith Michards a dit…

Ah ! Ce fabuleux White Rabbit !

Devant Hantoss a dit…

Pour le Jefferson, j'y suis entré par "Comin' Back To Me" un titre que j'avais ajouté dans une mega compil "mélancolique" ... Jamais écouté entièrement un album d'eux. Sauf parfois le live "Bless Its Pointed Little Head"
Le LOVE, je vois que je l'ai déjà avec un commentaire venu d'un loustic. Tu sais ma manie de savoir pourquoi j'ai ce disque sur mon DD, ça me donne l'impression que l'avoir a du sens, même si pas écouté.
Donc ce loustic m'a "dit" "parce que EWG dit que le ROBERT c'est du Kinks"
Reste CARAVAN, c'est bien simple, la bande des 4bury je n'ai que survolé, dans ma période prog je les ai évité sans vraiment l'avoir voulu. à peine SOFT MACHINE et 1 Rober Wyatt.
Ha oui... "En panne sèche de trucs à écouter" Je le crois pas!!!!

charlu a dit…

Vas-y Hugo, c'est open bar.. ça part dans tous les sens.. ce fut une belle transition au énième passage de "Wild Life".

Mais oui Kiff, je l'ai vu rose moi le petit lapin qui plane :s

Eh Dev, le bouquin "L'école Canterbury" m'avait ravagé la tète.. tant d'infos tue l'info... bref, j'avais profité de l'overdose pour me bouffer presque tous les skeuds... là je suis sur... ah bah tu vas voir ;D
Sinon ouaih, j'ai des jours comme ça..je tourne en rond devant mes étagères.. mais ça dure pas longtemps, le fait de vous parler et hop, ça dégouline