mercredi 28 novembre 2018

Marcel Kanche 2018/94



Aller chez le toubib comme on se rend à la police. C'est pas que de ma faute, j'ai sniffé du méthane oxydase en Touraine, de la nébulisation bleu fluo sur mes champs, me suis vautré dans le formaldéhyde d'Ikéa et autres colles à plinthe, le glyphosate dans ma betterave, je vais porter plainte. J'ai pris des clopes à une époque, mettez-moi les menottes doc, je vais tout dire, tout avouer, me gardez pas, j'ai rien fait, relâchez-moi. J’arrête la viande en promo si vous voulez, je mettrais un masque pour l’alliette la prochaine fois, je prends trop de bouillie bordelaise et j'aime humer les fumigatus de ma boite de pétri.. juillet 94 nous voulions notre premier enfant.
Oui, ça aussi je culpabilise, qu'ai-je fait.. pourquoi les ai-je posé ici bas, sur cette croûte terrestre en souffrance, dans cette bouillie urbaine nocive, tout comme mes plaines saturées de produits chimiques, comme les cigarettes que l'on fume..j'ai arrête je vous jure, détachez-moi.

Je prends mon ticket, je fais la queue, mon casier judiciaire à part quelques verres est rosé comme neige.

Lui en juillet 94 gravissait le Mont-De-Grange, la Cornette-De-Bise, Bruno Tocanne à la batterie et Fred Roudet au trouble souffle cuivré, cet album d'un autre temps est une perfection Kanche, le son qui le prend à la gorge, celui-là le sied à merveille. Des bandes perdues retrouvées, c'est abrasif, c'est beau et sombre, presque sans espoir. Faut que je parle de Kanche à mon toubib.


Marcel Kanche 2018 « Juillet 94 » label : 10h10 / l'autre distribution





5 commentaires:

BRUNO TOCANNE a dit…

Il s'agît de Fred Roudet à la trompette (no pas Fred Poulet)
Merci de votre rectification et grand merci pour cette chronique ; - )
Bruno Tocanne

Mylène Gauthier a dit…

Arrrrf! Bashung et la Kanche... les étoiles peuvent bien se décrocher.

charlu a dit…

Je suis confus et pas à ma première boulette. J'aime beaucoup le travail de Fred Poulet du coup je suis parti tète baissée.. ou alors j'ai pris trop de produit chimique ds le pif :D

Merci mille fois pour votre intervention, c'est un honneur votre retour. J'écoute profondément Marcel depuis qq décennies, aussi je vous découvre tous les deux (avec Fred ;D)

Je vais aller visiter votre univers jazz.
Charlu

sorgual a dit…

Kanche me bouleverse, du moins du peu que je connais de lui. Il rend beau le triste, profond le sombre, violent le sentiment, un exhausteur d'âme. Je surveille ma drop ... car le temps pour aller dépenser l'argent de poche du mois est déjà dilapidé dans le magnifique bashung, le dernier Jungle by night et le coffret Nova la nuit.
PS : j'espère que l'on m'offrira à Noël le beau coffret Trojan ... j'en bave d'avance

charlu a dit…

Oui Sorg, il est comme ça Kanche. Il est tout près des plus grands chez moi, rangé à côté de Ferré par exemple, avec ce truc en plus de très contemporain, intemporel, de terreux...
Sinon je viens d'acheter le coffret Nova.. un régal, sublime.. moi je l'attends tous les ans. Des vrais trésors.

Merci de ton passage