samedi 27 octobre 2018

Tom Petty 2018



On n'imagine pas que ceux là partent, puis un jour un pousse l'autre. Je n'ai pas vu partir Tom Petty tout comme sûrement je ne vois pas Tony.
Peu importe, nous en dessous de ceux qui nous font tourner la tète de tous leurs accords et leurs gorges graves, ces disques épidermiques, eux qui déjà tournoyaient bien au dessus de nos tètes que l'on tendait bien haut sur la pointe des pieds, nous si petits. Tom et Tony .. je me perds dans le dédale des pierres tombales. Je pense à l'éternel grateux, ici ou plus là.

On me dit que Tony est parti, ce soir j'ai « It's good to be king » et « Hard on me » en boucle dans les oreilles. TonyJoe c'est Jojo qui me l'a amené sur un plateau, quand il est allé faire une virée à Nasheville en 84 pour Les enfants du rock, sublimes rencontres et grand double album ceinturé d'un papier cartonné jaune. Évidemment « Polk Salad Annie » avec Tony. C'est aussi l'époque où je chopais les vinyles de Petty à la bibli. Il en est passé des albums et je suis un jour resté fixé sur « Wildflowers » 1994. Tiens, 10 ans après.

Peu d'hommage à sa disparition, je parie que Tony aussi s'éloignera discrètement. J'écoute Tom Petty de la même façon depuis bien des décennies, il paraît qu'il n'est plus, pourquoi il continue a chanter dans mes oreilles .. Petty comme Tony, tiens, je pense à Evrett-canut et Jimmy.
Peu importe le mercantilisme, je n'ai pas tout géré, aussi ce condensé là me plaît bien. C'est Tom Petty 2018. Et puis tiens, un peu de souffle sur les larmes « To find a friend » pour un léger sourire trempé.

Tom Petty 2018 «  An American Treasure » label : reprise






12 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

Ps adapté au ton du papier, mais Tom Petty comme d'autres - The Band - j'attends. J'en ai beaucoup écouté mais jamais pu trouver l'entrée. J'attends. Je crois avoir eu de bons moments sur le big coffret live LIVE ANTHOLOGY sans avoir sur faire fructifier. L'erreur est d'avoir écouté celui qui m'a dit que je devrai aimer puisque je suis un fidèle à Bruce Springsteen. Dommage pour moi
"To Find A Friend" écoute avec un son bas... et je croirais entendre ... des chansons de Divine Comedy. "A Lady Of A Certain Age".
Bizarre

Everett W. Gilles a dit…

J'ai pensé comme toi, ouais en aussi bordélique (haha!), et triste aussi. Le même rapprochement en apprenant la nouvelle.
TJW était un Boss qui ressemblait à un Boss, TP était un Boss, faut se souvenir de sa lutte contre les maisons de disques et autres vendeurs de tickets de concert, qui ne ressemblait pas à un Boss, ça a pu le desservir.
Reste leur putain, ouais putain, de musique, à tous les deux.

Chris a dit…

Connais pas bien ces 2 là mais le Petty me branche bien...

devantf a dit…

... je me suis couché après l'écoute de "Friend" & "King" et je me suis réveillé avec l'envie de les réécouter. ce que j'ai fait, des envies aussi simples, ça ne se refuse(nt?) pas. Du coup me voici à me faire l'album finalement. Toujours à faible volume. Audible mais pas fracassant. Je sens que je tiens quelque chose.

charlu a dit…

Autant TJW je kiffe depuis le tout début, autant TP je flotte un peu sur le début et monte en pression au fil de sa disco. Mike Campbell pour celui là, hyper easy cool avec qq montée de volume bien équilibrée.. son guitare un peu à la Jeff Lynne, et période Travelling. Ce genre de compile me fait revenir vers les débuts.
Moi j'me suis remis "One Hot July", aussi à cause du froid qui tombe sur la gueule comme une enclume.

merde, les boss, c'est quoi ces cœurs qui s'arrêtent !!!

Everett W. Gilles a dit…

Ah non Cha, déconne pas, les trois premiers TP sont inscrits dans le marbre !!!
Après si tu veux on parle des autres, mais seulement après ...

charlu a dit…

Ok, promis, je fonds dans cette trilogie là. ça va jusqu'à "Dawn on the torpedoes" ??

Everett W. Gilles a dit…

Yep, ''Damn The Torpedoes'', chef d'œuvre absolu !
Même si j'ai un penchant pour la fraîcheur des deux premiers ...

charlu a dit…

oky, je me perds dans sa disco avec Heartbrakers ou pas, un peu comme Bob Seger, avec et sans les Silver Bullets Band.
Tu sais que pour Torpedoes je vais être obligé de sortir un viel acétate.. K7 chrome baff 90 d'époque ;D

Everett W. Gilles a dit…

Essaie plutôt ça :
https://www103.zippyshare.com/v/LxDYQTE5/file.html
C'est moins vintage mais y a 2-3 bonus, même si je suis pas fan des bonus.

Tourscher Jonathan a dit…

Tom Petty avec où sans ses Heartbreakers, c'était la classe. Le coffret Live en 4CD est sublime. Un comme le E street Band, les Heartbreakers étaient meilleurs sur scène.

Tony Joe ça m'a filé un sacré coup au moral, faut dire qu'il était classé bien haut dans mon petit panthéon perso. Le frisson de sa voix, les marécages tout ça. L'allure du bonhomme et ses derniers albums minimalistes au possible.

Ironie, la dernière chanson du dernier album de Tony Joe White est une reprise de "Heartbreak Hotel", pour un mec qui meurt d'une crise cardiaque... c'est vache.

A+ Cman!

charlu a dit…

Thx Evrett, l'ai trouvé sur la toile, c'était pour vanner nos âges ;D Je prends avec les bonus, moi j'aime bien les extensions.
Sinon "Wildflowers" c'est pas ta came ??

Eh T man, plaisir de te voir.. mais oui les Heartbrakers, les E street Band, les Silver Bullet band.. tiens tu vois, moi j'aurais bien vu Paul & the wings band :o
Tu as raison pour TJW.. me rend pas compte des mecs qui partent comme ça.. Petty pour moi n'a jamais été aussi vivant ces derniers temps.
Il faut que je me procure ce 4CD live....
La bizete mon T