vendredi 19 janvier 2018

Stefano Guzzetti



Vacarme de becs, étourdi par le bruit des étourneaux sansonnets grégaires qui dévorent en horde les graines mures des Sophora Japonica, je reste le cou cassé pour reluquer ces passereaux intra-muros à quelques semaines des nids. C'est un concert euphorique et hystérique, on dirait le déni des saisons et pourtant tout tend au gîte et déjà à peine la première lueur saisit, les becs courageux s'égosillent à souhait au jour pas né encore.

Tout tend au printemps, des signes, des indices, des preuves, je découvre les notes néoclassiques de Stefano Guzzetti, je suis un peu perdu au beau milieu de ses travaux, tout se mélange, son œuvre est une entité perdue.... « Waiting for Spring ».

Stefano Guzzetti 2016 « Waiting for spring » / « Leaf » label : p*dis / stella recordings


5 commentaires:

Echiré79 a dit…

Merci Charlu
Encore deux beaux albums
J'écoute bien au chaud en regardant par la fenêtre tomber la pluie sans arrêt depuis ce matin.....
Cette musique m'apaise

charlu a dit…

Tu l'as dit Pap's.. moi c'est dans le train le matin.. puis le soir aussi quand le temps est crachin.

Devant Hantoss a dit…

A peine commencé "Leaf" (pour l'automne) que je re regarde le titre de l'autre album. Je vais finir par penser que cette saison m'obsède. Comme si mettre un pied dedans garantissait un an de vie supplémentaire. S'accrocher en Janvier, Février (ouf plus court) et Mars qui ouvre la porte.
Maintenant que j'ai entendu (écouter est présomptueux) je comprends le "Waiting", j'avais oublié le sens de "Waiting" Une musique à écouter assis à regarder par la fenêtre le temps qui mouille et qui coule. Pas encore le printemps mais on l'attend...
Finalement la solution de changer d’hémisphère pour éviter cette malédiction c'est ne jamais entendre des monsieur Guzzetti.
Un peu une musique qui me ferait pleurer.

charlu a dit…

Tu changes d'hémisphère et tu te retrouves sur une plage à poil avec le bonnet du père Noël.. ;D
J'aime bien tes comm Dev, comme un truc à intégrer à mon billet.. j'ai aussi reluqué mes fenêtres ce week end.

Devant Hantoss a dit…

En parlant de com, j'essaie de ne pas louper les deux loustics, tu n'es jamais déçu. Son délire sur Neil Young....