mercredi 24 janvier 2018

Johnny Hallyday ... l' IMPACT



 Une place chez Kif, un pro de l'la compile, pour ma triple à moi, influence 65/85 presque strictement.. des vinyles et des chansons à tomber je trouve. 

Un grand merci à lui ..ça se passe ICI



 


 

15 commentaires:

RanxZeVox a dit…

J'ai commenté plus largement chez MimicheRichard, mais bordel, oui, ces compilations sont d'inépuisables sources auxquelles il faut boire jusqu'à plus soif.
Hugo

Keith Michards a dit…

C'est la fête à Jojo !!!

charlu a dit…

Yes, et c'est pas près de s’arrêter. Je suis sur "De l'amour"..merde, j'avais raté ça.. et aussi l'album Obispo..l'est dégueux. ça me rappelle fin 70's quand je découvrait les disques à Jojo.

charlu a dit…

Oups.. "L'est PAS dégueux".

TonTonMusik a dit…

"Ceux que l'amour ... " un grand moment de variété française J'adore.

Chris a dit…

C'est quoi l'album Obispo?

charlu a dit…

"Ce que je sais"..il est sur presque toutes les compos. Y'a "allumer le feu" avec les paroles de Zazie. Tu te rends compte..une découverte pour moi ;D

Tourscher Jonathan a dit…

Joli taf mon C !

L'album "De l'amour" est vraiment bien et dire qu'il a évoqué à un moment un album avec le pote Brian Setzer...

charlu a dit…

Ah ouaih, l'aurait pu finir comme Cash..
En parlant de Setzer, il est bien le double 84 à Nashville .. du beau monde.

RanxZeVox a dit…

Oui pour les Stray Cats sur l'album à Nashville, par contre sur le concert anniversaire au théâtre de Paris en 2013, le gars Setzer se fait bouffer tout cru. Il est complétement à la ramasse, alors que Johnny, qui aligne son second concert de la nuit, pétarade d'énergie.

Devant Hantoss a dit…

Partagé, par pas commenter, car là on peut pas juste passer dire merci... Pourtant, merci, car je repousse l'écoute à plus tard. Mais en même temps, un petit merci. (Je me réserve pour une autre fois le petit jaune qu'on boit en vacances, et le Johnny Hallyday qu'on écoute... attention, puissant)

charlu a dit…

Garde le au chaud Tonio avec le pastaga.. tous, on jaunit rien qu'à l'idée :o

charlu a dit…

Tu vois Hugo, en 2013, je ne connaissais même plus le gars, j'ignore ce set avec moyen avec Setzer.. vais fouiller.

charlu a dit…

Eh, ça me fait penser à un truc que j'ai zappé.. la reprise de "Girl", son histoire est une histoire comme on en voit tous les jours ..

RanxZeVox a dit…

Après avoir chanté à Bercy dans la soirée pour fêter ses 70 ans, Johnny donna un second concert tard dans la nuit. L'idée était de varier les ambiances en fonction des salles, big barnum à Bercy et pur jus roots au Théâtre de Paris. Le tout retransmit sur tf1. Au final, il déboule devant un public de bobos qui se sont arrachés les places sur venteprivée.com en quelques secondes pour se faire mousser plus que par amour de la musique et qui se retrouvent comme deux ronds de flan quand il attaque par Rock'n'Roll man (c'est quoi ça ? Tu la connais toi ? C'est du Goldman ?). Je te dis pas quand il enchaine Nashville blues après Réclamation.... Ça flotte grave dans la fosse. C'est d'autant plus con qu'il est bonasse notre Jojo, il est là pour se régaler. Ajoute à ça que Setzer est à côté de ses pompes (ils l'ont tiré du lit ? Il est en plein jetlag ? Johnny lui a fait goûté un cognac de l'année de sa naissance ?), il est tout mou dans ses solos, ne rentre jamais dedans, patauge entre les titres et finit par se faire indiquer la sortie.
Une fois de plus quand Johnny se lâche sur le répertoire qu'il aime le plus, il se retrouve confronté à un terrible dilemme, plus personne ne connait les classiques des pionniers à part lui et tout le monde attend Gabrielle. Pareil qu'à Las Vegas en 96.