samedi 27 janvier 2018

Arthur H 2017



« Une inversion mélancolique », le gris colle au bulbe comme un acharnement, et pourtant cet opulent disque à la pochette cendrée vient tout balayer. Temps de chien, « Amour Chien Fou », Arthur H n'a de cesse de s'installer dans le meilleur. Bien longtemps que son monde à lui embellit quelques matinées de mon quotidien, spleen sensuel dedans, sans pour autant que le gris ne se fasse plus gris.

Il ouvre le bal d'une année qu'il va survoler à coup sûr, va falloir le détrôner ce chef d’œuvre d'écriture et de mise en son sublime.
J'ai un faible pour les doubles albums, rares par chez nous, celui là entre un gris clair et un gris foncé, va se poser sans hésitation parmi les plus beaux. J'aime aussi les collaborations, c'est avec Léonore Mercier qu'il a créé ce paisible voyage.

C'est un grand moment de musique, je prends d'un bloc abasourdi « Amour Chien Fou ».

Arthur H 2018 « Amour Chien Fou » label :


9 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

Une occasion de radoter: Cette voix. Une fois un timbre, un son, une vibration de suite reconnaissable et adorable. Alors, je fonds, je fonce. Surtout que sur "la boxeuse... "il joue de sa voix. Tout passe.
Je viens de finir d'écouter quelques titres de Charlélie Couture (interrompu à cause de ta chronique d'ailleurs) Pareil, dès que j'entends sa voix.
Ce putain d'instrument que la voix. Tu comprends pourquoi j'ai été long à aller vers le Jazz instrumental ou la musique "savante" hors Opéra. Pas de voix, pas de voie?

Keith Michards a dit…

Je prends sans hésiter !

Keith Michards a dit…

Simplement : SUBLIME

charlu a dit…

A chaque fois il me fout par terre .. mais là, encore un niveau au dessus, et double.. quelle voix, quelle œuvre, quel son...

charlu a dit…

Jchui un peu moins Charlélie, mais bon, Arthur, y'a la plume qui fait de sa voix une extase artistique.

Et pour revenir au jazz, je ressors un peu du Bachibouzouk ;D

Chris a dit…

Bon j'aime toujours pas sa voix...mais j'écoute et c'est pas mal, ça faisait longtemps que je n'avais pas testé un Arthur H, je me souviens juste d'un 1er album que j'ai laissé tomber à cause de la voix justement...
La pochette est chouette par contre...;)

Keith Michards a dit…

Moi je trouve que sa voix un peu cabossée fait partie de son charme. Sur ce disque je trouve même qu'il prend des risques en forçant parfois avec les aigüs, mais ça passe avec élégance… et un peu de chance sans doute :-D

charlu a dit…

Doit y'avoir un truc magique, les albums défilent et je suis de plus en plus accroc. Bizarre ce mec qui fait des pubs, des jingles télés, et qui garde l'inspiration comme ça. Pour la voix, elle reste une des plus belles par chez nous. Le Tom Waits français ?? grave aïgue...
J'écoute en boucle depuis samedi..Lhasa ou la Dame du lac...

charlu a dit…

et j'ai oublié de parler Nicolas Repac, son grand collaborateur sonore qui nous envoie un pieds chez No Format!