lundi 8 janvier 2018

Bob Seger 2017



Je ne vois pas pourquoi Bob Seger ferait autre chose que du Bob Seger, surtout quand il s'agit comme ici de gros son bien lourd et mélodieux avec de belles balades piano comme il sait si bien envoyer.

Et je ne sais pas si c'est moi, mais je trouve celui-là un cran au dessus de ses dernières productions, batterie lourde et sèche, guitare en furie, orchestre philharmonique, et la voix qui tient le cap, l'allure, la puissance et le feutre.

Juste, il ne faut pas se fier à la pochette trompe l’œil. Ce n'est pas une énième compilation rare de ses débuts, « I Knew You When » est le nouveau gros gros disque de Bob Seger.

Bob Seger 2017 « I Knew You When » label : capitol

8 commentaires:

Chris a dit…

C'est le contemporain de Springsteen non ? J'ai un ou deux albums que j'avais bien aimé..mais je ne connais pas plus que ça...
Au fait, je te souhaite une bonne année Charlu ! 😘

charlu a dit…

Hein ?? on s'l'ai pas dit ?? arrff, Belle année Chris ;D

Springsteen ?? je sais pas trop.. mi je suis boffe en boss (elle est bien celle là :D)..autant je suis un ouf de Bob, pas boffe de Bob du tout ...
Je le trouve plus mélodieux, plus soul.

TonTonMusik a dit…

Comme toi Charlu j'apprécie le Bob mais trop le gueulard de Boss, enfin les boss qui crient ne se font pas très souvent respecter :-()

Till a dit…

Hey Charlu

Le Bob sur la pochette il a la même coupe de cheveux que France Gall. Ça peut pas être un hasard cette histoire.

charlu a dit…

Normal le Bob à cette époque il jouait de la guitare debout.

Till a dit…

Ouais enfin c'est un détail pour moi.

Devant Hantoss a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Devant Hantoss a dit…

Merde, ça m'aurait fait chier de louper la fin des commentaires.
Je ne relève pas les jugements sur Bruce. Un presque Costello: il a "open his mind" musicalement, un vrai carrefour de tout ce que les US black & White ... je m'emporte alors que vous aviez été plus rigolo.