mercredi 6 septembre 2017

Mogwai 2017



Ce mythe 90's s'est dispersé et j'ai lâché sur les bandes-son, « The Revenant », « Atomic » voire le truc chelou sur un footballeur dont j'ai oublié le nom. « Mr Beast » il y a douze ans fut ma dernière aventure avec les écossais Mogwai.
Pourquoi de mon plein gré j'ai écouté celui-là ? Pour la pochette assurément. Et tout est revenu à moi, malgré le départ du guitariste John Cummings, le son, l'esprit, un rock d'esprit et d'imagination.

Ils ont beaucoup changé de label, la phase Chemikal Underground avec « Come on die Young » reste ma préférence. Dave Fridmann est aux manettes sonores de cet opus là, et Abbey Road les murs du son.

Quand Steven Wilson veut s'acquitter du rock-prog pour s'ouvrir au mainstream, Mogwai eux décolle du post-rock pour s'installer doucement sur un rock pur bien solide, même si du post il y en a encore, et du bon bien produit, comme j'aime.

Ça fuzz, ça plane, ça monte lentement très haut parfois, c'est du grand rock post-rock. Du vrai Mogwai. Et encore une fois, quelle pochette !

Mogwai 2017 « Every Country's Sun » label : rock action

4 commentaires:

TonTonMusik a dit…

Très belle découverte, et il faut se rendre sur le site du groupe pour avoir droit à d'autres clips et apprécier le côté très graphique des clips qui mettent en valeur leur musique.
Mais où vas-tu chercher tout ça ?! Bravo

charlu a dit…

J'ai pourtant l'impression de tjrs parler de la même chose :D .. des groupes récurents, celui-ci je l'ai chopé en 99 chez Gibert, il passait à fond au ss-sol.
En tout cas pour moi c'est le grand vrai retour depuis 2006.

Chris a dit…

Pas encore écouté mais c'est un groupe que je suis d'assez loin pourtant j'aime bien. ..j'espère que celui-ci va me ramener vers une riche discographie !

charlu a dit…

J'ai pris de la distance y'a .. une décennie. Là je sais pas si c'est moi mais ce disque revient aux fondamentaux.