samedi 2 septembre 2017

Dream Machine



Voilà, le gars il rencontre une fille sublime, il tombe amoureux et elle devient sa muse pour un terrible album 70's qui vont créer ensemble, et qui sort maintenant, là en 2017.


Orgue guitare heavy rock comme à l'époque fulgurante du Deep Sabbath avec Manzarec au clavier, ou bien Hushpuppies produit par Burgalat avec la Juniore à la voix... cet album est un tour de magie fantastique pour changer d'époque, une illusion d'optique, une machine infernale à broyer les calendriers.
Tellement de couples rock, de The Kills à The Liminanas, en passant par The White Stripes....Doris et Matthew posent ici et bien avant si on veut du 70's jusqu'à plus soif, un glamour psychédélique rock sensationnel .. tiens un mot sans age qui colle bien au son, désuet et intemporel que ce « sensationnel », admiration, exceptionnel, remouds, fortes impressions, et quelle belle moustache.

Dream Machine fait son numéro, ça envoie le bois dans les rotules en titane, ça va jerker grave pour les hanches en plastique, déboussoler les âmes.
Doris c'est les claviers, Matthew la gratte avec un CV en béton, deux écritures, un disque bicéphale sensass.

Dream Machine 2017 « The Illusion » label : castle face



5 commentaires:

TonTonMusik a dit…

En effet c'est marche arrière toute ... un petit (truc à fumer) les stroboscopes dans la boîte et hop on fait la bombe. Très cool l'extrait.

Alexandre G a dit…

Ça donne envie. De toutes façons, Castle Face ça déçoit rarement ! Merci pour le tuyau

charlu a dit…

Yes Alex, très belle auberge, rien que pour Thee et Ty

Merci Tonton..tu vas voir c'est dla bombe ;D

Alexandre G a dit…

J'attends presque plus les sorties sous le nom de Damaged Bug que Thee Oh Sees mais c'est un problème de riche, y'a plus d'un Oh Sees sur deux qui me retourne complètement (moins fan de "Orc" par exemple, j'ai adoré les 2 de l'an dernier par contre).
Segall c'est limite de mieux en mieux, ce type est incroyable, il est parti de tout en haut et il grimpe encore.
J'adorais les premiers Pow! aussi sur le label, très Seeds modernisés, mais le dernier en date m'a déçu.
Sinon y'a les Fresh and onlys aussi, même si mon interet pour eux se dilue au fur et à mesure des disques

Alexandre G a dit…

Oh et puisqu'on parle Castle Face cette année y'a le disque des iLY's qu'est bien timbré et recommandé aussi si t'as pas encore jeté une oreille ;)