mercredi 14 juin 2017

Christoph Berg




La Berce commune, la petite Centaurée Jacée, le Panic Pied-de-Poule, l'Herbe-à-Robert, Lamiers et Agrostis, Pâquerettes et petites Pervenches, Séneçon ou Folle Avoine, Houlque et Pâturin.. ma faucheuse à hélice reste rangée. Comment avec ces mots de Poaceae magnifiques, ces bouilles de petites fleurs sauvages, comment leur faucher les pieds. Ma pelouse n'a plus rien de ce ras là, le Ray Gras me saoule, on n'est pas à Wimbledon merde... J'ai laissé en friche un bout de lopin sur lequel j'adore me laisser choir et me faire lécher la truffe par la Canche bleue qui tangue.

 

Si vous aviez vu ces Trèfles danser avec la Vulpie-Queue-de-Rat au son des cordes de Berg !!!

 

Ivre des ivraies, je suis allongé les yeux aux ras des pâquerettes et quitte à bouffer le chiendent-des-chiens, je converse en silence avec les herbes sauvages, sous les doux violons de Christoph Berg.

 

Si Orla et Cyril chantaient les branches de l'arbre, Christoph Berg me souffle les cordes champêtres des herbes de juin qui dansent comme des folles. Toujours l’excellence chez Sonic Pieces
 


Christoph Berg 2017 « Conversations » label : sonic pieces



Aucun commentaire: