samedi 29 avril 2017

Volin



Tout le pollen de ma pivoine s'est cassé la gueule sur ce gros pétale inférieur déjà à moitié flétri. Quel gâchis. Pas trop une fleur qu'on butine la pivoine, trop voyante peut-être, racoleuse maquillée d'un rose 80's, 90's..ou même de maintenant. C'est bien la peine de rameuter toute la parure ainsi, juste pour que la poudre jaune proposée au creux d'un pétale rose se perde à la vue de tous.
Pourtant ça voltige alentours, mais les dards et les petites pattes velues préfèrent mon lilas aux milles fleurs et mon cerisier blanc qui fait la roue. Ma pivoine elle, fait la moue.
Faudrait juste pas oublier que Paeon a guérit Adès avec de l'extrait de pivoine, c'est Homère qui le dit. Mais peu importe les mythes, nos abeilles font la gueule à ma pivoine.. vent d'Est, frisquet en arrière fond, du grand soleil pourtant, mal placée ma pivoine peut-être. L'unique fleur somptueuse est là comme une conne au saupoudrer ses pétales roses, avec son étalage de marché déserté par une arrière saison sans conviction, une vitrine qu'il va bien falloir lécher sous peine de perdre le plus délicieux des miels.
J'ai bien goûté moi, à ce pollen très jaune, je me suis frotté les gencives avec mon auriculaire ocre et jaunâtre, qu'est ce que je vais bien pouvoir leur dire à nos abeilles d'ici qui boudent ma préférée, cette belle Hellebore grande ouverte, pas demain la veille un miel de Pivoine.



Tiens on se croirait chez le disquaire à errer autour des étalages sans conviction, étaler pour attirer l'insecte, hauteur, entrée, à la caisse et empilés... et les volages Volin à un seul endroit, la position exacte qui vrombit à condition d'avoir de l’ouïe. 


Le Volcan de Volin gronde en silence comme une fleur unique, un rêve fécond qui ne demande qu'à exploser. Il y a dans ses sillons artistiques Dominique A, Bertrand Betsch, Arman Melies, Feu ! Chatterton.... C'est à butiner sans modération sans se fier à la rareté, la discrétion, la posture arrière comme tant d'autres à dénicher à condition que l'on ait l'odorat, la goût, et qu'il y ait la lumière, le vent et la tiédeur des belles choses à fleurir.
Volin est trois, Volcan leur album, chaque année une découverte d'envergure, Rover, Feu ! Chatterton, Clementine … c'est Volin cette année qui vole la une de ma belle nouveauté de par ici.

Volin 2017 « Volcan » label : antipodes music / l'autre distribution

3 commentaires:

Chris a dit…

Mais oui ça m'a l'air très bien ça. ..!

charlu a dit…

Tu m'diras ;D

Chris a dit…

Merci j'aime beaucoup, une belle découverte rafraichissante !