dimanche 20 octobre 2013

Body / Head



Le corps et la tète, cette terrible frontière qui nous découpe la gorge. Comment y laisser passer nos sucs, la substance de nos noyaux à faire suer notre l'épiderme maussade.
Quelle transpiration accepter, quelle tolérance suis-je capable de m'offrir pour lutter contre l'égoïsme et l'autosuffisance, tout en acceptant la permission ? L'harmonie est un outil fourni sans notice.
 
Comment se libérer, glisser sur ce qui nous irrite, nous gâche. Il est nécessaire de phagocyter, pour déglutir, digérer et recracher quitte à perdre du temps sur la répartie, sur la violence des mots volcaniques. L'appareil digestif du cerveau est aussi lié à l'acidité des idées.
La carcasse a ses automatismes, la pensée feint, et quand les actes débordent, le cerveau se bleuit d'hématomes. La musique alors est une dose homéopathique d'arnica, la décontraction cérébrale est un lent processus à travers lequel je lis tout mon désarroi. Quel calmant, quelle punition s'affliger. Les dents serrées, je laisse la dérive contrôler et polir mes bosses, qu'il est bon de flotter...je laisse ces riffs oppressés me pénétrer en douleur, ces hurlements doux et syncopés me faire la leçon en douceur. J'ai toujours l'œil rivé sur ce coin de ciel bleu.
L'effet claustro est à son comble, pas beaucoup d'issue, une chape plombée anthracite de matière grise branle sous mon crane et mon corps en prend un coup.
 

Lee Ronaldo sort de son côté un nouvel album solo. Kim Gordon aussi, associée à Bill Nace, sous le nom de Body/Head. L'étiquette: « Experimental improv bass / Free noise guitarist ».



Body/Head 2013 « Coming apart » label : matador


4 commentaires:

sb tchamba a dit…

Merci pour la chronique, je l'avais zappé un peu vite celui-ci. Lee Ranaldo passe en concert à côté de chez moi... Je ne suis pas fan mais en première partie il y a Scout Niblett, j'hésite. Quelque part, j'aurais préféré Body/Head

charlu a dit…

Je pense que ça vaut le coup le Lee.. il assure qd mêm le gars, je dois dire que je prefere même au Thurston solo..mais bon, j'aime bien la pop moi ;D

En tout cas, la Kim.. sa carrière, sa voix, sa basse, et son regard me foutent en l'air :D

Francky 01 a dit…

Superbe texte poétique rempli de réflexions métaphysiques mais dans ton habituel style décontracte, sans se prendre au sérieux. C'est ça qui me plait ici.
La pochette est très sympa, comme une esthétique bipolaire !!!
Bien que pas mal barré, expérimental & noise, la musique s'écoute assez facilement par son coté mélodique....même si de longs passages noisy sont omni-présents.
Un p'tit coté Cat Power lo-fi des débuts mais passé à la moulinette Free expé/noisy ("Last Mistress"...)

Merci de cette bropbox et à + amigos.

Till a dit…

Arff ! Body/Head était ce soit en concert dans un petite salle de Lyon mais moi j'étais pris par ailleurs. Pas sûr que ça se reproduise de sitôt. :-/