lundi 14 octobre 2013

Arrowwood



 
Mazzy Star a grignoté des amanites et fumé du brun chamanique, avec dedans des limbes mous de fleurs fauves, faussement mauves avec des petits éclats de soleil au bout de la langue.
 
Une fois les ramures veineuses brûlées, le cerveau se dilate au bain-marie. L'incubation grimpe et liquéfie les peaux tendues. Je suis de plus en plus perméable.
Je laisse chaque cellule adsorber les sucs, je fais le plein de canicule avant l'hivernage.
La brume tronc et l'or au sol, je contemple la mutation avant qu'elle ne se couvre de givre.
 
Mon cerveau à l'envers n'est plus à niveau, je m'éloigne du caniveau et arpente les dunes marmelades des coteaux de terre verte recouverts.
 
Comme un chant de sirène forestier, je me suis dirigé aveuglément vers ce trouble acidulé, d'un breuil illimité, suffoquant sous l'infinie hygrométrique.



Engourdissant.



Arrowwood 2013 « Beautiful grave » label : merlins nose

 

5 commentaires:

Sb a dit…

Tu te souviens de Cranes...

charlu a dit…

Yes...ah oui.. j'ai adoré "Futur songs" en 2001, vraiment, même si j'avoue ne pas les avoir suivi. T'es ouf .. j'ai déjà ressorti Dirt Music que j'écoute depuis qq jours... rien à battre, j'ajoute Cranes en réécoute :D

Devant Hantoss a dit…

Je le drop mais ne serais de retour devant mon pc que Vendredi, tu me le(s) laisses au chaud? Sinon, pas grave, si tu as besoin de place. Je te les redemanderai. Mais pochette (+astuce d'encadrement) et chronique m'ont trop fait de l'oeil A+

Sb a dit…

Je ne connaissais que les albums de 1991 et 1993... J'ai découvert la suite de la disco avec spoty... là j'écoute futur songs... C'est proche d'Arrowwood, non ? la voix est encore plus mutine que celle de Hope.

Sadaya a dit…

Ah merda tu me donnes envie là