jeudi 25 avril 2013

Endless Melancholy






La pointe du Décollé à quelques criques du Guesclin, toujours cette brume à la marée montante, cette morsure en débarquement acouphène. Dans les terres à quelques lopins, c'est l'été.

Sur la plage, la chair est saisie, la peau est encore chaude et caramélisée par les infra-rouge, les notes de piano elles, saisissent la gorge et donnent au paysage apocalyptique doux, une lente invasion floue d'êtres surréalistes, les zombies de la plage, la douceur des frimas émeraudes granités.... outremer, ocre et blanc de titane. Le groin en poupe, l'iode dans les sinus, j'ai dans le casque « Music for quiet morning » d'Endless Melancholy.
Il est 17h00, je rêve, je ne suis plus d'ici. Des lumières aux lueurs, la métamorphose des coefficient est un spectacle biologique qui n'a rien pour me déplaire. La musique, la bande son.
Tous à peine croqués qui avancent... si ça s'trouve, le monde n'existe plus.
 


Endless Melancholy 2012 « Music for quiet morning » label preservated sound
 
http://endlessmelancholy.bandcamp.com/album/music-for-quiet-mornings




5 commentaires:

LRRooster a dit…

Hi Charlu,
Superbes les photos.
Je connais bien le coin aussi j'y passe souvent quand on quitte St Malo par la Côte d'Emeraude.
Bel endroit

charlu a dit…

Merci ma rousteursh.. j'adore cet endroit aussi, emeraude et granit.. c'est épidermique, je ne suis plus le même. Figure toi qu'en m'assoupissant, j'ai cru partir ailleurs, la brume est réellement venue manger la plage, j'ai cru être sur la lune. Apocalyptique pour la plus belle journée météorologique. On est passé de 22 à 9°C.. j'ai pris des photos pour me dire que je ne révais pas. J'ai dû naitre dans le 22 dans une autre vie.

La Rouge a dit…

Dingue les photos! Quand t'es-ce que tu t'y mets!? :)

charlu a dit…

arfff manque de temps... pis quand je prends des photos, ça me donne envie de peindre !! :D

La Rouge a dit…

Voilà donc une bonne façon de peindre. :)