mercredi 24 avril 2013

Annie Butor - Léo Ferré






Je suis sur la plage, face à l'île du Guesclin, le drone de la marée montante injecte un engourdissement que la brume éblouissante semble vaporiser sur mes tempes. L'air est chaud, le large froid, le nébuleux est un voile de délicatesse qui hydrate le cerveau. Tout enveloppe le cris des enfants qui creusent le sable, érigent des tours à meurtrières qui frissonnent devant l'écume du jour.
 


Le dos appuyé sur le granit, je lis « Comment voulez-vous que j'oublie... » d 'Annie Butor.
Madeleine et Léo Ferré 1950-1973, ou une des plus belle histoire d'amour à travers la poésie, la musique, l'art, le temps d'une histoire épique et d'une muse. Toute chargée d'anarchie et d'intelligence exigées, la petite Annie, fille de Madeleine témoigne et nous offre la vérité, son témoignage, une plongée improbable.
Le trouble est total, le château de l'île du Guesclin en face, avec lequel je saoule depuis très longtemps ma tribu, comme on emmène voir le Mont Saint-Michel, rayonne. Les anecdotes, les viscères d'un bonheur qui devient douleur se mettent à nus. On glisse, on regarde, on mate et reluque « notre » Léo différemment, on est happé de l'intérieur, voyeur affamé, je suis très troublé et m'enlise dans le sable semoule qui s'humecte par en dessous d'eau salée. Ce livre est une délicieuse descente dans la réalité d'un laps de temps d'un de nos plus grands poètes.
Des tonnes de questions me montent à la gorge comme la marée coincé entre Saint Malo et Cancale. Que laisse t-on ? L'éducation, la création, quelle violence à nos proches, quelles absences. Que restera t-il ?
Je lis « Comment voulez-vous que j'oublie .. », j'écoute en vrac Léo qui chante Aragon, Verlaine, Malarmé, Rimbaud.... je retrace le parcours, je m'enfonce.


Annie Butor 2013 « Comment voulez-vous que j'oublie... » éditeur : Phébus.

https://www.youtube.com/watch?v=vxG6dnfIYMQ


 


6 commentaires:

LRRooster a dit…

Hi Charlu,

Rien à voir avec ton post, mais tu peux faire tomber dans le superdropboxmarket, ton T Bone Burnett ? Trop d'la balle !

ça ferait plaisir au Rooster
Thx mon Charlu

charlu a dit…

Hey my Rouchtache.. aucun problème, mais la semaine prochaine.. suis en vac et j'ai chopé un wii pour 24h..me reste pas grand chose..je te reviens très vite :D

LRRooster a dit…

ok charlu, no problemo.

Je serai en Crète à partir de lundi, mais dans mon p'tit hôtel j'ai la wii en free access, j'essaierai de l'attraper, sinon ce sera pour mon retour.
Bonne fin de vacances et vive les miennes ! :-)

Echiré79 a dit…

L'endroit parfait pour se plonger dans ce beau livre.
Sais tu que je t'envie d'être face à l'île Du Guesclin!
La première fois que je m'y suis balladé, elle appartenait encore à Ferré...je me souviens que le chateau était ouvert et qu'il y avait du monde......mais pas vu Léo!!!!
PS = Suis aussi preneur de T Bone
Merci Charlu

charlu a dit…

Mon Pap's..l'île du Guesclin, j'y vais depuis 20 ans.. petit pèlerinage comme ça, juste pour me dire que voilà, je frôle des fantômes et je cherche à m'imprégner. Tu aurais beaucoup de choses à me raconter Ech's..à nous raconter.

Bon rouste... j'chui revenu.. bien content d'être revenu avant le rush des parigots :O.. ça va ête hyper zen lundi à paname :DD.... ouaihhhh j'chui vénère de ne plus respirer l'iode :CCC

Bingo, c'est parti pour T BONE BURNETT

charlu a dit…

Bonne vacances vieux coq ;D