mardi 26 avril 2016

Night Beats




Rocky Erickson comme ascenseur inspiré.... 13ème
Un titre d'album de Sam Cooke au singulier 1963
Les murs bariolés d'un garage sans plafond
Le producteur des BRMC aux manettes, Robert Levon Been tel le serrurier Dan Auerbach
Le même charisme bohémien du chanteur avachi sur un drapeau américain immaculé, que les Dandy Warhols thirteen
Du psyché dans le bourbon et de la crasse sur la banquette
Tant de groupes en « Black » dans cette nuit infernale; « Angels » ou « Keys », peu importe
Du Jon Spencer Blues Explosion à travers les pores du veston
Du Rock'N'Roll en mode urgent, cinglant
Des idées de R'n'B 50/60's fulgurantes et tranchantes comme verni
Le matin du Velvet comme moue dominicale.....




Bref, des trucs à bouffer de la tubercule, mais comment, comment veux-tu qu'on se ménage la vésicule à l'écoute de ce 3ème album du trio de Seattle. Pas de Bile Bill, Lee & ses Night Beats défilent en attendant un autre parking pour voie de garage.


Night Beats 2016 « Who Sold My Generation » label : heavenly

3 commentaires:

Everett W. Gilles a dit…

Ah ben ça alors, j'ai ça en magasin et j'étais persuadé d'en avoir entendu parler ici !
Ou alors dis-moi que c'est toi et que t'avais oublié et t'en as reparlé, hein, c'est ça ?
Ah merde, c'est pas beau de vieillir je radote grave ...

Bon sinon, une fois de plus z'ont pas inventé l'eau tiède mais ça fait du bien par où ça passe (et repasse...)

charlu a dit…

Quoi c'est pas moi j'ai rien fait, j'me l'étais pris dans la tronche y'a qq heures le disque, ou alors j'avais rien entendu avant que j'm'en rappelle... bordel, j'vais aller voir mes post précédents, si ç s'trouve c'est moi qui déconne.. j'avais dit quoi dessus ??

bon, sinon, content qu'on ait la même came l'Evrett...mais promis j'ai rien fait ;D

Tourscher Jonathan a dit…

Le coup de fouet. Black magic le truc. Thanxxx Cman