vendredi 27 mars 2015

Handsome Jack



 
Au blind test chez un pote féru de gros rock, j'ai balancé illico « un Ozzy Osborne truc blues juste un peu avant l'agonie »...
 
Après quelques sobriquets plombés qui ont alourdi mon age entamé, on m'a jeté à la face la pochette inconnue des Handsome Jack. La pitié des uns et la rage de mon échec ont fait que je suis rentré avec l'opus aux guitares blues rock qui sentent la transpiration et qui mouque de la godasse. Il passe en boucle depuis, juste pour vibrer avec mes idées de bucheron des villes dans mes désappes salement propres.
 
Même si on était tous bien amochés, la comparaison avec les Stones ZZ Topé a fait fureur. Va falloir qu'on en reparle ensemble, les rares cheveux shampouinés, les idées claires et que je ramène ma science après coup, juste histoire de se vortexer le scrutum une fois de plus autour d'un gros disque blues rock 12 ans d'age. Et j'aurai beau asséner qu'il s'agit d'un premier album et qu'on ne peut pas tout connaître, j'en aurait pour mon grade et les souvenirs de tout ce que j'ai dit ce soir de blind test imbibé rechuteront sur mes rotules vieillies.
« Do What Comes Naturrally » guitare basse batterie buffle salement burinées.


Handsome Jack 2014 « Do What Comes Naturally » Label : alive records

2 commentaires:

Everett W. Gilles a dit…

Yo !
Tu leur as passé Holland ?
Ils ont trouvé ?

charlu a dit…

Nan, tu veux que j'aggrave mon cas !! qu'ils me tapent en plus ??