mercredi 4 mars 2015

Bastien Lallemant 2015



C'est toujours noir de monde BastienLallemant, influence Dominique A, Bertrand Belin, et même Gainsbourg... et pourtant c'est tellement lui à chaque fois.
Il y a foule aussi dans les crédits.. Seb Martel, Françoiz Breut, JP Nataf, Albin De La Simone..puis dans les remerciements; Pascal Parisot, Arnaud Cathrine, Jill Caplan..et tant d'autres encore.

Mais c'est toujours la patine Lallemant, ses albums à lui.. ses histoires intimes et fantastiques, avec ici un son décuplé, une dimension pop sur de la chanson d'ici. On est totalement englué dans son histoire cinématographiquement musicale. Un album à la pochette grise comme Murat l'an passé, avec des noms communs dans les titres.. « Le Fossé, L'ombre, L'attente, Les fiançailles ».. des tranches de quotidien superbement emballées. Avant, c'était « Les fougères, La plage »..sur son magnifique album concept de 2009 « Le Verger ».

« La maison haute » vient de sortir, un délicieux disque de par ici, pour se laisser envahir de petites histoires adorables.

Batisne Lallemant 2015 « La maison haute » label : zamora

3 commentaires:

Vincent Lamusiqueapapa a dit…

J'aime bien ce gars. Hâte d'écouter ça. Un petit coup de dropbox ?

charlu a dit…

Ayé..t'as pas reçu ??

Moi aussi j'adore ces albums, aussi ceux de Tot ou Tard des débuts.

Vincent Lamusiqueapapa a dit…

Merci, j'ai bien reçu. Je m'en vais écouter ça.