jeudi 12 avril 2012

Les danseurs (15P) : Pan & Me





Une respiration d'outre-tombe, le corps prisonnier dérive dans son scaphandre.
Solitude de paille.
Néoclassique gothique, angoisses.
Cordes graves et lancinantes comme le ressac,
piano en suspension perdu dans la voûte qui saigne l'encre,
percussions industrielles.
Pluie de moisson. Farfadets emmanchés.
Solitude à deux, solipsisme et danse immobile.
Déréliction stridente, thébaïde beauceronne et menace du ciel.
Désert de chaume, plus aucune graine à défendre.
Cohue des corbeaux sous l'empyrée en sanglots,
déluge de violon.
Résignation.
Bande son d'un film imaginaire apocalyptique.




Pan & Me 2011 « paal » label : denovali
http://www.denovali.com/







2 commentaires:

La Rouge a dit…

Bordel! C'est beau.

La Rouge a dit…

Tu nous laisses les deux pieds dans la tourmente. Une vitre, voir au travers et plus loin.