mardi 17 avril 2012

Greg Haines




Les sanglots longs des violons ….
La dernière fois que j'ai côtoyé les marécages néo-classique de Greg Haines, c'était chez Miasmah records.
Ici, chez les australiens de Preservation, il entonne une symphonie drone de violons tétanisants. Cathédrale sonore, les plages contemporaines acoustiques se rependent sur une surface crémeuse et solennelle.
Dans l'anonymat le plus total, Dustin O'Halloran, Nils Frahm et Peter Broderick sont réunis autour de Greg Haines pour une messe symphonique ambiante bouleversante. Le lait d'un ciel sucré divulgue les secrets d'un rêve fantomatique. Orgues nébuleux, cordes lacrymales, souffle virtuel, comment ne pas être absorbé, sombrer. La descente vers les fonds séminaux est abyssale. Une beauté pure, une douleur orgasmique, l'archet pénètre sans rien demandé en échange. Peter transperce, Greg panse, les fonds ou les hauteurs n'ont jamais été aussi dévastatrices.
A nouveau perdu dans la verticalité, je cherche le palier pour la dérive. « 183 times » est une blessure.
Un véritable orchestre est au service de cet hymne à la nature huileuse, celle qui insuffle la photosynthèse, celle qui donne aux mitochondries le matériel, la substance qui gonfle le cytoplasme juste ce qu'il faut, pour ne pas que la cellule éclate..le juste équilibre vital d'un cœur imaginaire qui bat en symphonie amniotique, en vie océanique. Des pensées rachidiennes et des envies de chairs blanche trempées transpirent de l' « azure », de « nuestro pueblo ».. tout le monde est concentré, recroquevillé pour cet immense cérémonie absolument vénusienne. Une chef d'œuvre classique.

La vitre est criblée de pluie, je peins, Greg Haines se lamente, sa mélodie est là, derrière moi, la verrière est habitée d'une onde qui injecte, d'une présence, je ne suis plus tout seul. Un souffle.

Greg Haine 2011 « Digressions » label : preservation
http://greghaines.wordpress.com/discography/
http://www.preservation.com.au/
http://www.junodownload.com/products/digressions/1920248-02/




2 commentaires:

La Rouge a dit…

On peut le trouver ici.

http://newalbumreleases.net/43898/greg-haines-digressions-2012/#more-43898

Starsailor a dit…

c'est très beau, merci pour cette découverte !