lundi 1 novembre 2010

Findlay Brown



Findlay Brown a quitté Peace frog records (là où fut abrité son superbe "Seperated by the sea" en 2007 et que nous fredonnons tous encore) et du coup son délicieux folk troubadour pour un autre label, verveforecast, avec un autre son rock hyperarrangé. Le chapeau des bords de plage, les balades King of Convenience ou Simon & Garnkunkel, troqués contre une banane gominée, un costard et des Saddle shoes brillantes, et c'est du côté d'Elvis que Findlay jette, avec un naturel qui lui reste fidèle, une collection de chansons délicieuses à la mesure d'un Ron Sexsmith rocker, d'un Richard Hawley swinger, ou d'un Shack winner … « holding back the night » est un sommet de légèreté pop capable de nous transporter dans l'insouciance intemporelle la plus romantique. Rétro à souhait « if i could do it again » sonne comme un bal des 60's (voire fin 50's), avec Buddy Holly jusque dans le sourire, et Roy Orbison dans la gomina. Dans la pure tradition américaine, le nouvel opus de Findlay Brown, alternant rock 'n'roll endiablé et slow sixties, rassurant et revigorant, s'écoute au volant d'une Chevrolet Impala ou pourquoi pas sur l'autoradio d'une Dolorean.



Findlay Brown 2010 "love will find you" label : verveforecast



quand on aime : elvis presley, ron sexsmith, roy orbison, buddy holly, the shack, richard hawley

Aucun commentaire: