samedi 21 mars 2020

Paul McCartney -covers- 88 / 91 / 99





Allez les p'tits gars. Le temps maussade est revenu, on garde le cap, on tient la barre.. je pense à des périodes de jeu blogueurs à thèmes, à une époque de grande liberté. Vous écouteriez quoi en période de grand confinement ? Histoire de donner de l'énergie positive, du courage et de la solidarité... ??
Pas un, pas deux, mais trois McCartney. Jchu un fou moi. Alors, je vous vois venir, ouaih ceci cela.. ce ne sont pas n'importes quels Paulo, un triptyque de reprises, de standards, dans des contextes bien différents.

« Press to Play » 86 très particulier va faire basculer sa carrière. « All the Best » en 87, la réédition de tous les Beatles par EMI en 88 dont les deux « Past Mastes ». La même année « CHOBA B CCCP » et ses reprises brut de décoffrage en live pour le peuple.. traduction : « Back in the USSR ». Aucune fioriture, pas de scorie, ça fuse et brûle. Dedans, du Cocheran, Little Richard, Presley ou Fat Domino. Du bateau, du solide, une coque en béton. Lennon en 75 s'était lui aussi affranchi de ce principe de reprises avec « Rock'n'Roll ». Ici la formation est restreinte, épurée, urgente et principale.

« Flowers in the Dirt » en 1989, un seul album pour une tournée colossale « Tripping the Live Fantastic » et à nouveau un album de reprises sur un même thème de pochette. C'est la mode des Unplugged. Paulo l'a fait.. standards avec son groupe d'alors, mais pas que.. des morceaux des Beatles aussi, un sublime final instru « Junk » pour sa carrière solo à lui en plus d' « Every night ». Deux heures, 22 titres, 11 seulement pour le disque. Il est récréatif, les prises et le son superbes, l'ensemble chaleureux et décontracté, même si en toile de fond la grande assurance artistique est là. En 1956, Paul a composé une petite tuerie toute fraîche. Elle est dévoilée ici pour la première fois, « I lost my little girl ».

« Off the Ground », grosse tournée à nouveau, Fireman, Beatles live at BBC, une flopée d'inédits, les trois « Anthology »... « Flaming pie » en 97, il monte en puissance... mais Linda disparaît. Après une année de lourd silence, il revient avec un nouvel album de reprises standards, plus discrètes, plus « rares », Carl Perkins, Gene Vincent, Buddy Holly, Larry Williams... pour se remettre sur les rails. Studio Abbey Road.. thérapeutique. Son énorme, prises brûlantes, Gilmour à la gratte, Ian Paice, Mick Green.... « Run Devil Run ». Il n’apparaît pas sur la pochette.

Perso, je ne suis pas fan du Rock'n'Roll, « Choba... » est sur mes étagères parce qu'il le faut, je préfère mille fois « Run... ». Je regrette aussi que l'Unplugged ne soit pas l'intégrale en version double album.. c'est malgré tout mon préféré des trois. Un petit bijou acoustique avec un solide collectif.

Quand on est pas un grand fan de Paulo, des chansons des autres par lui... eh.. c'est pas un joli cadeau ça ?? trois albums pour les fans et pour ceux qui vont du coup le devenir. Ouh la la... calmez vous..pas le droit aux bisous... la biz quand même.
Toujours des gros soucis de connexion.. promis, dès le retour de ma ligne.. dans..... je vous envoie tout ça... si si..j'insiste. Pas la peine d'insister....jvous dis que ce sera fait. 
Pas impossible que je foute ça à donfe la fenêtre ouverte ce soir... y'en a bien qui foutent du métal ;D

Paul McCartney 1988 « CHOBA B CCCP » 1991 « Unplugged » 1999 « Run Devil Run »



13 commentaires:

sorgual a dit…

Salut Charlu. Si on m'avait dit qu'un samedi j'aurais le temps de me poser devant l'ordi, de te lire doucement en écoutant par ailleurs le surprenant et nouveau Bob Geldof que j'adore, et surtout d'être heureux d'être confiné chez moi, loin du monde, loin du stress de l' hôpital. Mon dos s'est détendu ce matin, sans doute effacée la lourdeur du stress de croiser l'ennemi invisible, la nouvelle routine des protections peut être suffisantes et les mains explosées aux gels et lavages, la peur de se tromper dans le tri des patients à risque, de voir tomber les amis et collègues, la charge du boulot de ceux qui vont au front, tant que les vieux classés "à risque" comme moi sont en deuxième ligne. On monte les services et les réanimation d'appoint en voyant l'eau monter et en craignant l'inondation sur ce confinement trop tardif pour la région. Pour l'instant on arrive à gérer, mais les premiers décès surviennent et vont exploser, et c'est dur de voir des jeunes en réanimation. Le plus dur quand tu rentres est de te dire, est ce que je ramène sans le savoir la sale bestiole ... tu t'inquiètes de tousser quand ton nez s'énerve d'un pollen, est-ce que ton asthme est habituel ?, quand la gorge est sèche sous le masque et que tu a envie de tousser et de voir tous se tourner vers toi en te demandant ça va ?. Notion de cas covid dans L'Epahd de ma mère que je n'ai pas revu depuis deux semaines. Peur invisible pour ceux que l'on ne croise qu'au téléphone.Ambiance de guerre. On craint tous l'apocalypse sans trop savoir quelle forme elle peut avoir. Heureusement le net et la musique pour se laver le cerveau.

Stefan Roques a dit…

Perso, j'ai écouté pas mal de Black Metal... Pour le positivisme, tu repasseras ! ^_^
D'ailleurs, si tu veux t'encanailler, c'est par ici que ça se passe :
https://2020bnw.blogspot.com/2020/03/black-celebration.html

Sinon, Macca... Ben, je le préfère quand il fait ses propres chansons en fait, même maintenant qu'il ressemble de plus en plus à une vieille bonne-femme qui irait trop chez son chirurgien esthétique. Mais, bon, à l'occasion je jetterai une oreille sur les 2 et 3èmes albums que tu proposes vu que je ne connais que le premier, l'album "soviétique".

Bonne chance pour ton confinement et, souviens-toi, il vaut mieux être confiné qu'un con fini, ça dure moins longtemps ! ^_^

sorgual a dit…

Stef a l'air encore tout électrique !, faut peut être que je me sniffe un black metal pour me redonner du jus ? J'ai fait plus cool, tenté et je vous le déconseille le Boomtown Rats "citizen of boomtown", creux.

Stefan Roques a dit…

Plus éclectique qu'électrique m'enfin, il en faut BEAUCOUP pour éteindre mon enthousiasme.
Il est en pleine Geldofmania le Sorgual ! Si ça te fait du bien, vas-y à fond ! :-)

charlu a dit…

J'imagine out ce que tu dis Sorg, terrible moment. Comme tu dis confinement tardif, c'est hallucinant toutes les décisions contradictoires et ce laxisme qui commence. Courage. Merci pour ton message.

Je sors des vieilles galettes, celles-ci sont assez récréatifs, pas indispensables, c'est ça qu'c'est bon.. du bon gros gratos. Je préfère aussi qd il fait ses chansons.
Le métal semble coller à merveille avec cette époque.. mais j'peux pas.. ou alors un vieux psyché à la Sabbath.

Everett W. Gilles a dit…

Ouais, alors moi je dis OK Charlu nous balance un post sur Macca allez je vais lire quand même hein, et puis paf ! Machin à la gratte ... ça y est chuis parti.

Everett W. Gilles a dit…

Moi le soir à 20h je fous mon ampli sur la terrasse, volume et gain à fond et j'envoie des riffs pourris parce que je joue comme un pied. Les voisins gueulent et se marrent. Ma fille qui bosse en CHU adore ça.

Chris a dit…

Moi j'écoute mes vieux trucs, Neil Young, Beach Boys, Bob Dylan, Kate Bush... besoin de revenir à un temps si insouciant...😉

charlu a dit…

eh j'ai ressorti l'ampli et la pédale que mon grand m'avait pourrave et j'envoie le pâté aussi..mais dans la véranda. Ma misanthropie a des limites.
Tiens.. Macca à donf par le vélux..j'avais pas pensé :D
Biz à toi et courage à ta grande L'Evrett

charlu a dit…

Chris.. c'est vraiment sérieux les BB en ces temps viraux. ;D
ça va comment Nancy ??

Everett W. Gilles a dit…

Haha yeah Cha, Macca a donf mélangé à ton ampli à pédales, ça c'est cruel !
La bise mon gars

Alex De La Pop a dit…

Tiens ceux ci je les connais moins faudrait que je m'y penche

Chris a dit…

Ben comme tu t'en doutes, ça craint un max ici! On nous a très fortement déconseillés de mettre un pied dehors cette semaine, ils attendent un pic cette semaine à Nancy... ça fait flipper quand même...