samedi 13 mai 2017

Robin Trower 2017



Le samedi soir, c'est pas très blues dominical, pourtant on n'en est pas loin du Taj Mahal rugueux à cordes à sonner les tours à cloches ou des clochers. Peu importe, on est samedi, et le Robin monumental hurle à la lune quasi ronde. Trower est à nouveau parmi nos plaines pleines de lumière et de longs lambris lustrés au dessus de nos lassitudes . Peu importe aussi si la latte nous tombe sur la gueule, Trower crame tout sur son passage.
Blues rock infernal, aucun répit, tout l'album est ainsi, lourd, pesant, terriblement forgé, détonnant, jouissif et dire que Procol Harum viennent de sortir une horreur.

Dimanche c'est bientôt, je suis à attendre juste isolé à écouter le plus bel album blues de tout ce jour-ci et plus encore. En répétition illimitée jusqu'à demain.



merci Pap's Echiré pour ce cadeau diabolique ;D

Robin Trower 2017 « Time and Emotion » label : V-12
 

5 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

Je continue ma promenade dominicale chez les amis blogueur. Le Trower chez Charlu, c'est comme un rendez vous régulier, un Trower, une chronique de Charlu, passage obligé. " lourd, pesant, terriblement forgé" et très très très chaleureux. Je pense aussi à ces charpentes en chêne, du solide et que même si tu mets le feu, ça se consume mais ne se casse pas

charlu a dit…

Yes Dev, trop bon les trotro, un boulot de dingue s'il fallait chroniquer ts ses albums.. aussi ton idée de charpente me plait beaucoup... comme tout ton comm d'ailleurs ;D

Till a dit…

Ca lui réussit plutôt bien de se faire mordre par un serpent. Il a encore la pêche c'est sympa.

charlu a dit…

Mais oui.. il arrête pas. Je sais pas si 'as écouté le nouveau Procol Harum par contre, ça devient gênant.

Till a dit…

Ah non pas écouté. A vrai dire j'imaginais même pas qu'ils faisaient encore des disques.