dimanche 25 septembre 2016

L . A Salami



Je me souviens très bien de Benjamin Clémentine déboulant de Londres avec son génie musical et quelques Ep dans la sacoche, ses chansons parfaites, son premier disque fulgurant.
Tel Clémentine, Salami débarque avec un album exquis son premier aussi, du folk pop bourré de plein de belles choses, une folie pure hyper contrôlée, un étourdissant manège boisé comme les débuts de Devendra Banhart, comme un songwriter touché par la grâce.
 

Pas interdit que cet objet musical d'une rare intelligence viennent bousculer au plus près des pôles positions tous les meilleurs albums de cette année qui part vers sa lumière la plus mélancolique.


L . A Salami 2016 « Dancing with bad grammar » label : sunday best / camouflage

2 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

Hello ... Petite tournée parmi les copains, même si sera écourté, l'arrivée de ma petite fille oblige, mais je reprendrai ce soir.
Joli mais courte présentation. Et vrai aussi, je me débarasse temporairement des musiques surgonflées à l'orchestre.
Et puis j'en avais (presque) oublié le nom de l'artiste qui évoque la charcuterie ... jusqu'aux premières écoutes.
Merci

charlu a dit…

Pas trouvé grand chose en vidéo.. faut vraiment écouter tt l'album pour se faire une idée sur l'éventail. Plus c'est grandiose, moins j'arrive à en causer ;D le disque parle de lui même.