mardi 6 septembre 2016

Claire M Singer



Je l'ai croisé au cœur de l'Aveyron, ses yeux clairs avaient chacun une teinte, purs et planants. D'un côté la chaume grillée de l'autre le flan tombant sur un lac émeraude.
Elle joue du violoncelle et aussi du clavier. Ces yeux troublants dans mes oreilles, je l'ai bu comme on chante une vie.
Son front posé sur des arcades sans religion semblait épouser la liberté des méandres et le temps glissait sur ses drones lustraux, ces doux déluges en palissades ancestrales.. une âme susurrait en moi. Et ses yeux d'Aveyron pénétraient la mienne, d'âme abîmée.


Claire M.Singer est un trouble engourdissant, une morsure épidermique.
« Solas » passe en moi comme une messe athée, le chant d'une terre de bruyère avachie sous les plus grands conifères.

Solas, ça veut dire lumière en gaélique, Claire M Singer est directrice musicale de l'Union Chapel de Londres. Touch et des artistes gravitent autour d'elle comme Fennesz, Watson, Gudnadottir, Ambarchi.... et Claire, avec son violoncelle et son orgue propose sur ce label merveilleux, son premier album.
Littoral, altitude, longitude, plénitude.

Claire M Singer 2016 « Solas » label : touch

 

5 commentaires:

Mylène Gauthier a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Mylène Gauthier a dit…

Ça prend beaucoup d'années d'écriture pour arriver à un chant qui nous est propre. Quand je t'ai lu ce matin, je me suis dit wow... quelle poésie. Ça danse. C'est unique et c'est Charlu. Le temps me manque pour les visites bloguest mais ce matin, j'ai bien fait de passer par ici. Prends soins de toi.

charlu a dit…

Tu sais quoi ?? longtemps que j'avais pas fait un billet sur un disque ambiant, une musique paysage. Et c'est pas te mentir qu'avec tout ça, j'ai pensé à toi.

Mylène Gauthier a dit…

Un jour l'on croit ne plus dessiner, puis l'on écrit. Un jour l'on croit ne plus peindre, puis on prend des photos. Tout cela sans prétendre à rien mais dans le but nébuleux de traverser nos états. Des années de textes et voilà que l'écriture se signe. Ce matin c'était claire en te lisant et encore en te relisant. Ne lâche jamais le filon, la veine et cela peut importe la forme que cela prend.

charlu a dit…

Chais plus très bien où me mettre ;D.. mille merci la belette.