mercredi 11 mai 2016

The Magnetic North 2016



 
On peut pas dire qu'il fasse froid, c'est juste que je me retrouve à l'abri, dehors à contempler cette pluie de deux jours qui vient rassasier la croute et balayer un soleil printanier qui nous avait causé d'un possible été.
Et ça tombe dru, ce rideau alourdit les lilas, vieillit la pivoine et malgré tout ça, la glycine s'en fout, l'écaille toujours aux aguets. Toutes ces odeurs mouillées et tièdes me consolent.
 

Le ciel est en berne, c'est le retour des anglais.…The Magnetic North c'est la chanteuse Hannah Peel, Erland Cooper ( des Erland and the Carnival) et Simon Tong ( The Verve et The Good, the bad and the queen). Je les avais comparés à Bowerbirds, Melpo Mene, Musée Mecanique, on peut ajouter Peter Von Poelh ou Bardi Johannsson quand il chante auprès de bird Keren Ann.
Sauf qu'ici, c'est totalement made in british, beau comme Belle & Sebastian, et ils ont gardé cette danse fleurie des temps gris, ce crachin mélodique qui ranime.

 

Et puis « Signs » tombe, une chanson comme une éclaircie définitive, une obsession et je reste là sans bouger, vidé de toute envie d'émerger où que ce soit, de trouver une quelconque utilité à cette journée bien abîmée déjà. « Signs » passe et repasse comme un disque rayé infatigable, comme cette pluie continue qui fond sur nos gris embellis.

The Magnetic North 2016 « Signs » label : full time hobby



 
 

6 commentaires:

Carl a dit…

...Est-ce qu'on revient chez Charlu pour la zique ou pour la prose, au style inimitable?
On ne sait plus. Mais bref, on y revient. Toujours avec le même bonheur.

Chris a dit…

J'avais beaucoup aimé leur 1er album, pas encore pris le temps d'écouter celui-là...

charlu a dit…

Le truc bien Carl, c'est que tu sois là et que tu reviennes .. peu importe la cause et la fréquence.
C'est bizarre, j'avais oublié le 1er.. ce 2ème m'a brinquebalé.. du coup je reprends tout..

Devant Hantoss a dit…

Quoi de mieux qu'une pluie printanière qui se donne des airs d'automne? Puisqu'on est bien au printemps!

charlu a dit…

L'a bonne mine cette pluie d'automne.. devant cette glycine qui asperge nos sinus..

Devant Hantoss a dit…

He oui, un an déjà et ce printemps qui s'évapore sous la chaleur... loin de ta pluie. Mais les Fields magnétisent tout de même ;-)