jeudi 19 mai 2016

The Liminanas 2016



 
Il est tant d'aller se baigner dans cette mer d'huile bouillante comme des beignets. Ça tape dur, sur la peau, dans les poumons, le plexus.. mon pote pas loin, à la tronche calcinée s'approche de moi en me demandant.. 
« Eh tu connais Lumineers ?? c'est vachement bon, le mec c'est un grand barbu genre la tronche à Seb Tellier version cow boy, et elle une rockeuse superbe en mode redhead facies Medeiros.. ?? J'viens d'mle prendre au casque dingue, on dirait le truc à trois là, tu nous avais pompé le mou avec ça..une actrice, un duo..frensh ».

 

Des fois y'me saoule le Gillou et sa tronche de chichi trop frit à prendre des cuites comme ça. C'est pas du sucre glace, mais le sable fin des dunes en assise nocturne qu'il a de collé sur la tronche.
« Le grand barbu et la belle rousse qui crache comme un Ultra Orange & Emmanuelle puissance 10, c'est le nouveau The Liminanas...rhhaaa..lâche-moi, moi non plus je vois plus l'horizon. Tu schlingues l'huile à bronzer et la bière à 15000..vas te beignet ailleurs.... ehhhh en passant, Lumineers, c'est des p'tits merdeux imberbes du Connecticut, rien à voir.. t'es vraiment déglingué mon Gillou... casse-toi ».


Pourtant un tel groupe sonore de par ici, ça s'oublie pas, c'est magmatique, cinématographique, puissant, Pellegrini & Noguerra puissance 10 000 ou The Kills en mode Atlantique.. c'est pas des morceaux, c'est des plages cramées de lumières, des côtes irradiées de blanc avec des riffs vers le cosmos ensablé.. de toute façon c'est l'été torride qq part, par loin.



The Liminanas 2016 « Malamore » label : because

4 commentaires:

Devant Hantoss a dit…

J'avais déjà bien lu de l’enthousiaste critique mais je ne m'attendais pas à ça. je pensais à du bon blues rock gras copié collé de là-bas, mais c'est plus fin (relatif) la France Touche, une petite louché de Gainsbourg pour éviter que ça ne colle trop au fond. Cinématographique? Oui mais c'est pas Mad Max. Tout ça pour dire que la pochette trompe. c'est en fait un loulou et sa louloutte dans le pays du "poulpe"

Jimmy Jimi a dit…

J'ai préféré leurs disques précédents. Je reste persuadé que le meilleur est encore à venir.

charlu a dit…

Yes les p'tits gars.. la pochette trompe, et avant c'était terrible, sauf que là..ça sort au grand jour et du coup, grace à .... aie aie aie ..R'n'F j'ai découvert.
La touche Gainbarre oui, et j'ai même pensé à Nicolas Comment percutant Little Rabbit en mode Velvet..ouhla... .. bref, moi j'adore illico

Alexandre G a dit…

Y'a tout ce que j'aime dans ce groupe mais à chaque fois un petit truc me manque pour que je rentre complètement dans leurs disques. Je suis comme Jimmy, j'apprécie ce qu'ils font et je les suis de près en attendant la grande oeuvre qui viendra probablement.
Mais c'est très bon hein, intellectuellement j'aime beaucoup cet album. Les trips et la pompe à sang suivent pas, c'est tout ;)