samedi 14 mai 2016

Bertin 82




« Il faut être toujours ivre. Tout est là : c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous ». Baudelaire


« Le temps de vivre » Gougaud, « Maintenant que la jeunesse »..Aragon.. en attendant le nouvel album de Bertin retardé, une pause discographique, des aveux, un changement de propriétaire, l'argent des cheveux et le ciel des peintures, cendres et givres.... 1982, une certaine idée des tristesses, des mélancolies de paysages dévidés. De la vie qui passe.

Jacques Bertin 1982 « Changement de propriétaire » label : le chant du monde ;

2 commentaires:

Echiré79 a dit…

Ah je n'étais que du chant versé d'un verre
Du chant versé d'un verre
Sur le pays sa lumière
Sur ses fumées et les hiers
Sur sa grandeur et sa misère
Je suis de mon chant mon chant est comme un pays
Je suis du chant comme d'un pays...

"Comme un pays"

Merci Charlu

charlu a dit…

eh eh Pap's , un disque de Bertin, c'est une chose à part.. tu me tiens au courant pour le prochain hein !! ;D