mardi 16 février 2016

Dom La Nena


 
 
Transition idéale avec Bigott, puisque cette fille là chante en Espagnol pour déposer sur nos émotions musicales des petits portraits intimes. Espagnol, mais pas que, un petit peu en français, mais surtout en portugais puisque Dominique Pinto est brésilienne. Trois langues à la manière de Lhasa, mais plus façon Mus pour la voix, ou LeMans en moins plombés, ces espagnol révolus du label acuarela discos d'antan. Elle est apatride et vit en France, c'est pour cela qu'elle s'acoquine au chant avec Birkin par exemple et surtout Piers Facini. Elle est violoncelliste et a vécu quelques années en Argentine, encore un point commun avec Lhasa, oui mais ses racines sont de Porta Alegre... bon, je sais pas si vous suivez, je m'y perds, en tout cas, on écoute Dom La Nena comme du printemps on s'impatiente, un petit coup d'air de « Soyo » dans le ciboulot et le soleil semble plus chaud, un petit coup d'air frais.


Dom La Nena 2015 « Soyo » label : sonoamerica

Aucun commentaire: