vendredi 12 février 2016

Bigott




Cette vieille bigote me tient par les grelots tellement ça sonne comme il faut. La coïncidence fait que je découvre cet artiste et ce disque (via une compile Nova) en regardant pour la troisième fois « Inherent Vice », cette petite merveille qui lèche toutes mes oppressions depuis quelques jours, les acteurs, la décennie, la bande son (Jonny Greenwood), la photo, les références....

C'est pourtant le genre de pochette que j'peux pas blairer, le truc kitch qui faire fuir .. et l'album commence avec une balade mélodieuse comme on aime se jeter dans le vide pour voir si on peut voler, folk 'n' synthé en nappe. Puis le reste tient le palier en haut, juste parce que les guiboles ne suivent plus, que le mollet abdique, que le tapis herbeux racole. Putain le gros disque intrinsèque comme j'aime, un son et des mélodies qui abîment, ou plutôt qui font super mal tellement elles collent à une idée vicieuse du cerveau qui se fait la malle en mode savonnette.. en sachant petit rappel, que la guibole ne suit plus.

Le hipster ébouriffé de la Castille avec son titre éponyme va me faire tourner en bourrique. Lo-Fi sec avec du clavier, « Pavement Tree » vient de faire le plein de mon jerricane diesel.. Grandaddy espagnol en visite chez les Herman Dune.... et « Baby Lemonade » qui vient me bouffer la langue maltée avec le sol qui se dérobe...

Une belle surprise que cette découverte folk intemporelle qui date un peu.


Bigott 2014 « Pavement Tree » label : grabaciones en el mar



3 commentaires:

RanxZeVox a dit…

Ok, c'est vrai que c'est attachant. Rien de révolutionnaire mais agréable pour se laisser bercer par le spleen du moment.
Merci pour la découverte.

Everett W. Gilles a dit…

C'est marrant ça, moi je l'aime bien c'te pochette ...
Inherent Vice je l'ai chopé, pas encore regardé Uncut l'a balancé meilleur film de 2015, Uncut je les aime bien niveau musique, je lis plus qu'eux (et encore...) pas encore testé leurs goûts ciné.
Mais s'il te plaît c'est forcément un peu tordu (j't'en devais une hein...) et du coup ça va me plaîre, forcément ...
Bigott ouais, ça me parle ce que j'entends. Faut dire qu'avec ''Pavement'' et ''Baby Lemonade'' dans les intitulés ils annoncent un peu la couleur, non ?
Sont bons quand ils s'y mettent nos cousins de l'autre côté !

charlu a dit…

J'aime bien les folkeux espagnols.. surtout l'époque acueral discos, y'en avait un paquet ds les 90's / 00's.(Chinarro, Nocho Vegas, Migala...)
Tordu ?? ouep.. bien déglingué surtout, même pas flimpant..juste ce qu'il faut .. tu me diras, m'en lasse pas. (BO extra).