jeudi 10 septembre 2015

Hauschka 2015



Après une longue nuit à regarder la lune fuir les premières lueurs, j'arrive à demi éveillé sortant de mes belles étoiles pour voir un peu plus loin, le village renaître et la grande ville auréolée tout au fond, abandonnée à nouveau.
Pâle, la réverbe lunaire erre vers une autre danse solaire, les flaques vont s'éclaircir.
Hauschka à nouveau chante un réveil revisité, sa musique est fraîche, enlevée, une naissance sur l'horizon. La constellation urbaine s'éteint, avant la prochaine lune. A peine un field recording sur ses notes classiques.

Dans cette ville au loin, Devendra Banhart est venu déguster ce son, pour le dire aux autres, ainsi qu'Eluvium et leur dimension, des invités, des contemplateurs.

Hauschka 2015 « A NDO C Y » label : temporary residence
 

2 commentaires:

Chris a dit…

Il est productif cet Hauschka!! C'est grâce à toi que je l'ai découvert et j'aime beaucoup!! :)

charlu a dit…

et comme Beach House, si t'en veux un que t'as pas..fais moi signe :D "Substantial" 2004 chez karaokekalk est génial.