vendredi 20 février 2015

Andrew Bird 2015



On reste dans l'acoustique, la vieille connaissance, le maritime ou plutôt le fil de l'eau.
Andrew Bird joue avec les débits, les marées ou le lit des sources.
Il a juste gardé son appeau qui fait le moineau de ses opus, sa voix se gomme sous les méandres de son violon. Il dépayse, il vogue sur un tableau impressionniste d'une autre palette.
 

Le canyon devient bucolique, les clapotis comme un papier peint racoleur s'efface peu à peu sous le jeu virevoltant de ses cordes. Son sifflement Morricone devaste l'espace. C'est un néo-classique merveilleux de dessin colorisé d'ocre brûlant et de cobalt éblouissant à travers desquels coule une rivière fraîche et surprenante. Pourquoi ça coule là et comment c'est ici, la possibilité d'un lit.

Andrew Bird brouille les pistes, avance au grès des méandres encastrés et spacieux. C'est un album instrumental fantastique qui invite au voyage à travers un trait et une ambiance, des colonnes de pierres plaquées de résonance. C'est la bande son d'un périple de randonneur musicien foulant la poussière et longeant une rivière claire et joufflue.

 
J'ai un ami qui va fouler le GR 65 et prendre trois mois de sa vie pour longer les rivières qui transpercent les villes, qui parsèment les terres arides de la castilla y leon irriguées par le Duero, le Cantal, l'Aveyron, le Tarn, le Pays Basque, du Morvan à la Galice.
Je pense à ce rocher de la Ciudad Rodrigo et ses terres d'ocre poussiéreux, la musique de « Echolocations : Canyon » dans la tète à l'envers à fouler.
Je marcherai Parfois avec toi.



Andrew Bird 2015 « Echolocations : Canyon » label :




4 commentaires:

Carl a dit…

Tu nous ramène le printemps avec ce beau disque, Charlu's...
C'est plein de ruisseaux, de bourgeons, de petits animaux qui sortent de leurs cachettes...
Bref, c'est plein d'espoir.

Chris a dit…

Superbe!

Francky 01 a dit…

Après un disque l'an passé composé de très belles relectures de la Handsome Family, voici notre folk songwriter-siffleur préféré de retour alias Andrew Bird !!!
Très expérimental cette nouvelle oeuvre. Néo-Classic, Experimental/Instrumental Folk, Ambient....complètement atypique en tout cas. Comme vu sur la vidéo, il l'a vraiment totalement enregistré en pleine nature ce disque ?????? Les bruits seraient donc "réels" et pas "artificiels", lo-fi sound quoi !!!
Merci pour cette belle et mystérieuse oeuvre.
A + amigos

charlu a dit…

Complètement étonnant ce disk d'AB.. comme tu dis Franky après sa virée chez les Handsome. C'est enregistré live en plein canyon.. les clapotis au fond m'engourdissent.
C'est un peu le temps qui fait ici Carl.
Merci à vous 3