lundi 23 septembre 2013

Sting 2013

 
 
Religieusement celtique, pas loin du littoral, aux allures londoniennes, le nouvel album de Sting sent bon le large. Des fonds de cale à maintenir le cap, le sel des grands vents traditionnels, « The last ship » en acoustique nous conte de belles histoires de troubadours des mers et des terres qui la bordent. Depuis « The soul cages », le bassiste de Newcastle n'a cessé d'explorer ses racines, l'histoire d'une île.

 
L'habit ne fait pas le moine, la tenue « Mad max » de la pochette n'est pas signe d'un retour rock trempé, percuté de basses chaloupées. Il s'agit là, d'une collection de ballades celtiques, jazz et fantastiques. Ceci dit, on peut y entendre « Fragile », et surtout « Secret mariage », ou encore « Island of souls », avec une voix halée comme la peau d'un marin, voilée.
Sting a pris le large il y a pas mal de temps, il raconte ses îles, la sienne.. des mouettes, des flûtes, des accordéons... mais que fait la Police... rien, elle ne peut plus rien faire, il vogue loin et proche à la fois, dans des eaux intemporelles chargées d'un passé cymrique, d'horizons brumeux et de terres toutes chargées de mémoires.
Puis je m'en fout de la Police, je suis parti avec lui au loin. Des équinoxes que je le suis, même si depuis « Mercury falling », j'ai un peu perdu ma boussole.


Sting 2013 « The last ship » label : interscope/cherry tree/A&M
http://sting.com/
https://www.youtube.com/watch?v=5U9mm3rI-XA
https://www.youtube.com/watch?v=87lKbcMBEdE

4 commentaires:

La Rouge a dit…

Le chic anglais. Terrible.

charlu a dit…

Vi, m'ont toujours botté les british, la classe, dandy, polis..
Il incarne bien je trouve.

Je viens de poster le chic Boston.. tu vas voir le bordel..il va faire péter la box

Pascal Georges a dit…

Prochain achat programmé, forcément, ces temps...

Devant Hantoss a dit…

Sans ta chronique, je n'y serai plus allé. Mais je suis obligé de convenir d'un talent certains. ALors si en plus il assure.