lundi 22 juillet 2013

Michael Chapman 71



Quatrième et dernier album chez Capitol pour Michael Chapman. Early 70's, un son impeccable qui côtoie Gene Clark ou Fleetwood Mac de cette époque, des cuivres, le producteur d'Elton John aux manettes, une nouvelle résurrection Light in the Attic.
Le britannique sort un album très américain, le bord des routes est poussiéreux, l'herbe cuite, le cœur des collines bat la sieste, la route 66 est partout sous des voutes de cobalt intense, juste au zenith, l'océan alentours lui donne une force outremer.
« Wrecked again » fait ronchonner l'auto-radio, Michael Chapman, c'est bon, ça roule, la bière est tiède, le tee-short me baise la peau.


Michael Chapman 1971 « Wreched again » label : Capitol/Light in the attic.



5 commentaires:

Toorsch a dit…

Vraiment bien ce disque, et comme d'hab' le taf de Light In The Attic est génial!

Echiré79 a dit…

Si tu peux, à ton retour, dans la box ce serait super.....
Peux t'envoyer en échange le " fully qualified survivor" de 1970?

charlu a dit…

Oui light in the attic est un puit sans fond, gros catalogue de qualité. No problemo, je bourre la box dès que possible. J'ai déjà le fully Pap's ..merci

yo

Francky 01 a dit…

Merci pour cette énième découverte de qualité.
As-tu aimé les derniers LP envoyé via dropbox (Orval Carlos Sibelius, Iron & Wine, Pure X, These New Puritans) ????
A + amigos !!

charlu a dit…

Vi mon Francky..j'ai récupéré toutes tes nouveautés..je prépare un post pour ça... trop cool, je te remercie vraiment, depuis THE PASTELS que j'adore...

a++