lundi 8 juillet 2013

Acid Mothers Temple 2013




Il fallait bien s'y attendre, cette sirupeuse douceur solaire et humide cachait un orage volcanique. Grisé par les UV, par l'utopie caramélisée, j'ai vu le ciel se plomber. C'était à craindre, et j'étais debout, près à recevoir le déluge acide d'orage blanc.
Le ciel est charbon avec des lambeaux ice-cream, des copeaux de paille à cocktail. Ou alors c'est moi, à me saigner les gonades j'ai repeins mon plafond en noir. Psychédéliques chimères, l'été envoie son tonnerre....que la foudre tombe sur moi, je ne mérite que ça. A chercher la fraîcheur, à gravir l'air du ciel, on arrive à s'asphyxier sur l'outremer foncé.
Acid Mothers Temple vient de m'extirper de ma torpeur, à coup de teaser dans le slip, des strangulations électriques, sur des veines magmatiques.
Les chaleurs exponentielles ont fait fondre la glace en quelques secondes, et la sueur n'arrive plus à diluer le sucre qui amidonne la peau.

Foudre...que c'est bon un album des Acid Mothers Temple.


Acid Mothers Temple & the melting paraiso UFO 2013
« In search of the lost divine arc » label : important.
http://acidmothers.com/
https://www.youtube.com/watch?v=cXg4DVRdt-g
http://importantrecords.com/imprec/imprec383
http://www.allmusic.com/album/in-search-of-the-lost-divine-arc-mw0002521474

5 commentaires:

La Rouge a dit…

Après la pluie le beau temps et vice et versa... no choice in Hell. ;)

charlu a dit…

les japonais.. fidèles à eux mêmes... cosmiques et hyper soniques... loin des piscines :D

Sadaya a dit…

Mais comment fais-tu pour écrire comme ça. Tes images sont folles. Ça me sidère toujours les associations que tu fais.

La Rouge a dit…

Tu écris comme un toile qui se tisse. C'est ta façon de peindre et je dois avouer que comme ton lin, les mots se tissent électriquement. Sadaya a raison.

charlu a dit…

Ah ouaih ?? bah je sais pas.. j'ai pris ce disque dans le casque en live... la première écoute à contrastée avec les opus du week.
Je vous envoie le disk..vous me direz.