samedi 14 janvier 2012

Huile sur toile samedi 14 janvier 2012 : 12P







Tiens, 2012, la fin du monde annoncée ... "dans la lueur du soir".. "dans le fond d'une armoire, des photos comme des coups de sonde".. je peins rarement avec des mots chantés, histoire de libérer l'esprit. Dominique A pour sortir de mon village.. retourner au rivage.. une fois n'est pas coutume, comme une partance "la langue sous la pierre, le lait blanc dans l'étable sombre... on pourra dire plus tard, j'aurai connu la fin du monde".."En plus tard, occupe toi des prochaines secondes".



Des rééditions à la pelle, des inédits, un bilan.















4 commentaires:

Vers du Silence a dit…

Cher Charlu,
c'est le calme après la tempête !
Dommage que les gris manquent de contrastes : ceci renforce la désolation du bord de mer...
Dominique A, je comprends pourquoi.
Biz.
Yom

Francky 01 a dit…

Magnifique toile (à force, ce mot va devenir avec toi un pléonasme).
C'est marrant car ces derniers jours, avec ces rééditions de Dominique A pour ces 20 ans de carrière + des vidéos vues d'interviews de lui à ce propos, j'ai réécouté le séminal "La Fossette". Quel oeuvre, tout d'épure et de minimalisme. On sent l'importance de l'unique album de Young Marble Giants "Colossal Youth" sur Dominique A pour ce disque inaugural !
Un immense album qui a marqué et changé la chanson made in France en profondeur. Un déjà classique !!!

Autre chose : Tu as vu que ce 19 mars prochain Spiritualized sortira son nouveau skeud, "Sweey Heart Sxeet Light", titre hommage au Velvet Underground !!!

A + amigos........

charlu a dit…

Oui Francky, j'ai vu pour Spirit..j'ai même pensé à toi, je connais ta passion pour ce groupe.. j'y serai, on en reparlera.
Pour DomA, je me suis fait avoir... j'ai déjà tout de lui, même les inédits déjà sortis sur d'autres formats !!arfff, pour deux ou trois raretés, on se laisse aller à la conso. Ceci dit, pour les premiers disk, le son est vraiment plus appréciable.. La fossette devient "écoutable"..puis surtout il y a le disque sourd en bonus..les 150 vinyls d'origine ne sont jamais ressortis.

Merci Yom pour ces mots.. des fois j'aimerai bien récupérer vos commentaires pour mettre en dessous lors d'une expo.. Laisser ses couleurs dégouliner vers d'autres inspiration neutres. Ceci dit, la tempète est déjà passée, cette carcasse de ferrail rouillée n'a pas survécu à la houle.
J'ai l'impression de respirer loin de mon village, ça faisait un bail..puis c'est sur d'autres rivages que nos plainent nous manquent.
Bizz

Libertygirl a dit…

J'adore les couleurs de cette toile! Le gris me va!!! et toujours Dom A...
Bravo Charlu