mercredi 7 mars 2018

Shame






Mince, l’histoire ne sert à rien, aucune leçon du passé tirée des catastrophes, pas d’action corrective des anciennes douleurs. Sans cesse comme le cycle et le ressac la bêtise humaine revient. Quasiment 50 ans s’est écoulé, et des anglais joufflus pareils parodient, rendent hommage, ou moquent alors leurs grand parents californiens. Ils n’ont pas la plage, ils n’auront pas les biquettes.

Clin d’œil ovin, ils s’exposent eux aussi au ridicule primesautier avec dans les bras la descendance des sus scrofa, porcins suidés en berceuse rock suicidé, l'amour est dans le prépuce, on s’attend au pire.
J’aimais pourtant bien Dead Ocean.. mais là, un label et des labours pour surfeur…
Et le pire est dedans, un  autre pet sonore, une autre saturation, ils sont 5 eux aussi,  pas de plage, pas de soleil, Dü coup y’a du punk sur la vague grise et ça hurle comme des cochons, ça glisse, ça entrelarde … Shame , ça ne s’arrêtera jamais… Help…... ;D


Shame 2018 «  Songs of Praise » label : dead ocean

10 commentaires:

Chris a dit…

"One rizla " est un des titres les plus addictifs entendus cette année...
Le reste est pas mal...

charlu a dit…

Tu sais quoi .. j'ai pas écouté l'album, à peine fini la vidéo .. j'ai trop mal à la pochette ;D

Everett W. Gilles a dit…

J'aime quand tu laisses parler ton cœur Cha.
Tant d'émotion et de bonne foi me transportent et me donnent une furieuse envie de lamb stew, arrosé de Hardcore.

TonTonMusik a dit…

J'ai failli croire qu'il s'agissait d'un band composé des enfants des BBoys, c'est certainement du au clin d’œil de la pochette :-()

charlu a dit…

Arff Tonton, c'est une longue histoire.. j'ai été pourchassé et menacé par le fan club des Beach Boys y'a qq années.. des fous furieux sanguinaires, des Brice des landes agés... J'ai été obligé pour éviter le kidnapping de mes gosses, de balancer une chronique sur "Holland"..ouf les mecs.
Là je tombe sur la pochette, bim, devenu fou :D

Tiens j'ai rajouté le lien sous la vidéo, les preuves.. j'te jure t'imagines pas qui on a à faire...

charlu a dit…

bordel Evrett, j'en veux du lamb stew, même près à écouter du hardcore .. j'connaissais pas, ça à l'air monstrueux.

Sinon, Shame, une horreur ;D

Everett W. Gilles a dit…

Bah c'est toujours mieux qu'un surf pourri dans de l'eau froide, notre malheureux quotidien ces derniers mois ...

Tourscher Jonathan a dit…

Mon pauvre C, j'espère que ce système auditif défaillant qui t'empêche d'apprécier PET SOUNDS n'est pas trop handicapant dans la vie de tous les jours. Tu vas finir avec l'intégralité de l'oeuvre de JUL dans ta disco avec tes conneries...

La bise quand même avec une petite tape dans le dos et un bon d'achat pour des prothèses auditives... ça sert aussi à ça les copains.

charlu a dit…

merci T, reus'ment qu't'es là.. mais c'est qui JUL ??
Eh mais y'a pas que Pet.. j'aime pas les autres non plus :o

Devant Hantoss a dit…

Ooops heureusement que je ne t'ai pas lu avant de le mettre, un truc bien rentre dedans, c'est du bruit comme je l'aime, ça sature mais l'auditeur. Te relis pas écoute!!