samedi 10 mars 2018

Dominique A 2018



C'est la fête à la chanson française ce week end, celle que l'on prends et qu'on s'invente, pas celle qu'on nous impose. C'est une fin de semaine frenchie noyé dans les nouveautés. D'un bloque je prends tout ce qui me parle et je me noie, je sélectionne et m'immerge, untel là, ici, eux, d'autres, un tourbillon de mots sur de belles mélodies, deux jours trop courts pour tout boire à m'en faire tourner la tète, répondre tour à tour à cette folle danse de par ici...

….la douce promenade sur La Meuse de L, la grande promesse des Feu ! Chatterton, le confort bluesy de Bill Deraime tout comme la douce proximité blues de Jacques-Emile Deschamps (merci mon Pap's) , la pop tendre efficace et colorée de Barbagallo, un Ange passe, la belle petite intimité de Frédéric Bobin, un petit retour sur l'immense « Amour Chien Fou » du H, et la grande découverte de l'excellent album de La Goutte, tellement de talent chez ces Lillois.

La Goutte, « Advienne que Pourra », album du week end, s'il n'y avait pas eu cette latitude inébranlable qui tue tout, embarque sur son passage tout ce qu'on a besoin de laisser embarquer.
Il faudra que je revienne sur La Goutte, ce magnifique cadeau (remerci Pap's), ce week end, Dominique A domine biologiquement, contrôle, loin de moi l'idée d'une concurrence, de remettre un prix virtuel, il faut bien une locomotive pour que ces deux jours de musique de par ici batte la campagne, fuse et traverse tous ces beaux paysages de par chez moi.
Je ne sais plus où donner de la tète, tellement de belles choses, une chose est sûre, « Toute Latitude » en point de fuite.

Dominque A 2018 « Toute Latitude » label : cinq7
L « Chansons »
La Goutte « Advienne que Pourra »
Bill Deraime « Nouvel Horizon »
Feu ! Chatterton « L'oiseleur »
Frédéric Bobin « Les Larmes d'or »
Jacques Emile Deshamps & Tharma Spirit 2016 « Prophéties Ordinaires »
Barbagallo « Danse dans les Ailleurs »
Ange « Heureux »












8 commentaires:

Tourscher Jonathan a dit…

Effectivement, c'est la grosse teuf'

Devant Hantoss a dit…

Le Dominique A morfle de manière un peu injuste je trouve. Lapsyke l'allume et du côté plus établi Télérama fait pire, la critique n'est même pas méchante, elle évoque l'ennui, c'est terrible comme critique.
Mais j'ai mon Charlu, qui a la tolérance et "l'Open Mind" comme il faut.
A je le connais peu, mais à chaque fois je tombe sous le charme, même cette voix si désincarnée me touche.
Donc un album bien sympa.
C'est fou, il commence à être snobé comme un artiste à gros succès, mais voilà, jamais de gros succès...

charlu a dit…

Yes T, chacun peut trouver un truc

Ah ouaih ?? j'ai beaucoup de mal avec la critique "officielle", surtout telerama snobisme nauséeux, un peu comme les Césars et une académie de culs propres qui décerne. Tiens j'ai même essayé de mater le Cercle avant hier .. des fois j'essaye, mais c'est pas possible, sauf le grand spécialiste passionné qui décortique (Philippe Rouyer).. quand d'autres de leurs piédestals bourgeois de non création bavent à tout va ou se reluisent le chibre.
Je suis entré dans ce disque d'une façon très perso, avec force et tendresse, très loin d'idée inrock ou autre.. "La clairière", "Corps de ferme..." (comme Lavilliers ferait un "Charleroi"). Le jour où je serai blazé et aigri, et que je commence à cracher des albums, j'arrêterai ;D
ps: en considérant bien sur que Shame et Beach Boys, c'est juste de la mauvaise foi pour déconner et taquiner mes potes :D

Francky 01 a dit…

Sacré festival "French Pop/Chanson" que tu nous propose-là. Le Dominique A, je l'ai acheté en CD hier et il tourne en boucle depuis. Très bon, différent du précédent "Eléor", plus électro, électrique, brut, parlé/chanté....plus "social" aussi, réalisme poétique !! Beau travail sur la production et les rythmes.
Par contre, j'ai entendu de bonnes critiques aussi comme sur France Inter.


Le Feu ! Chatterton me donne très envie. Un poil moins pour Barbagallo, découvert avec son précédent "Grand chien".
La Goutte, L, Jacques Emile Deshamps & Tharma Spirit et Frédéric Bobin : je ne connais pas.
Bill Deraime et Ange ou le retour en force des "anciens" !

A +

Eric Meyer a dit…

Bonsoir, le problème du dernier Dominique A c'est qu'il ne surprend pas, et qu'on a envie de nouvelles sonorités. Comme l'album de La Goutte que je ne connaissais pas, merci pour la découverte.

charlu a dit…

Merci Franky.. je balance le Feu ;D

Eric, perso j'ai trouvé les sonorités différentes.. dans mes oreilles il n'y a que l'écriture qui reste fidèle (donc ne me surprend pas).. mais j'aime retrouver tt ça tous les 2 ans en gros. La Goutte c'est énorme, je m'en remets pas.

Mylène Gauthier a dit…

C'est la grande bouffe. Je passe à la course. J'ai des congés, je vais pouvoir écouter. Merci.

charlu a dit…

Prends c'est open bar, .. "écouter.." et peindre ?